Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Novembre 2017

Le montage au cinéma

La Place de l'homme - Filmer à tout prix

Zagros de Sahim Omar Kalifa - En salles le 15/11

Laissez bronzer les cadavres était au FIFF

La Part sauvage de Guérin Van der Vorst - Au Med

Les Bienheureux était au FIFF et sera au Med

Sorties DVD

et également


Retour à la liste

2e Rencontres du film sur l’art

Deux soirées de rencontres et de projections de films inédits à Paris, les 14 et 15 septembre 2017 en présence des cinéastes et des artistes, sur le thème de la peinture et de la littérature, en partenariat avec l’association SensoProjekt, qui a pour vocation la promotion et la diffusion du film sur l'art contemporain.

 2e Rencontres du film sur l’art

SOIREE PEINTURE ET MUSEE : ART MODERNE

Jeudi 14 septembre à 19h
Impressions Morisot de Monique Quintart
En présence de la réalisatrice et de la productrice Marianne Binard.
(Belgique – 2016 – 52 min.)
Image : Luc Malice. Son : Luc Van Schouwburg. Montage image : Philippe Boucq. Montage son : Philippe Boucq et Jean-Luc Fichefet. Mixage : Jean-Luc Fichefet. Musique : Marc Galo.

« Ce film est constitué des étapes de mon voyage, dans l’espace et dans le temps, à la recherche de l’œuvre et de la personnalité de Berthe Morisot (1841 – 1895). Longtemps seule femme du groupe des impressionnistes, Berthe Morisot en fut le centre et le lien. Auteure d’une œuvre forte et novatrice, elle dut s’inventer un chemin, à une époque où les femmes n’étaient pas admises à l’Ecole des Beaux-Arts, et réussit à se faire une place aux côtés de Renoir, Monet, Degas, … J’ai mis mes pas dans les siens à la rencontre de sa peinture, de ses œuvres graphiques, de ses textes et des paysages et maisons, où elle a vécu et travaillé. Autant d’éléments de la construction d’un portrait. »

Jeudi 14 septembre à 20h30
Le Pavillon des Douze de Claude François
En présence du réalisateur et de la productrice Martine Barbé et du poète Guy Goffette.
(Belgique – 2017 – 50 min.)
Apostilles visuelles : André Stas. Photographies : Jean-Pierre Van Der Elst. Infographie, montage et étalonnage : Benoit Gréant et Ronan Zeeghers. Création sonore et montage son : Margarida Guia. Interprètes : Marie-Laure Béraud, Margarida Guia, Philippe Résimont et Alexandre Von Sivers.

On raconte qu’il y a en Belgique, quelque part en Wallonie le long d’un canal, à côté d’un ascenseur à péniches, un temple qui abriterait douze tableaux, ils auraient inspirés douze poètes. On l’appelle Le Pavillon des Douze. Ce film suffira-t-il à en attester l’existence ?

SOIREE PEINTURE ET ECRITURE : ART CONTEMPORAIN

La présentation de cette seconde soirée sera menée par Isabelle de Visscher-Lemaître, historienne de l’art et critique ainsi que Vice-Présidente de SensoProjekt. 

Vendredi 15 septembre à 19h
El dia de la Sipia de Emili Manzano, en sa présence
(Espagne – 2015 – 51 min. – VO stf.)
Voix-off : Mathias Enard. Images : Enric Juste. Montage : Claire Roquigny. Musique : Publio Delgado.

Ce film retrace la chronique d’une journée passée à Paris par l’écrivain espagnol Enrique Vila–Matas, à la rencontre du peintre et compatriote Miquel Barcélo, à son atelier. Entre confessions autobiographiques et narrations flirtant avec la fiction, l'on assiste à la réalisation du portrait de l'auteur par le peintre, et peut-être réciproquement !

Remerciements à l’Institut Ramon Llull pour son soutien.

Vendredi 15 septembre à 20h30
La Langue rouge de Violaine de Villers
En présence de la réalisatrice et de la productrice Marie Kervyn.
(Belgique – 2016 – 69 min.)
Images : Johan Legraie, Jean-Pierre Fargeas, Violaine de Villers. Son : Cosmas Antoniadis, Matthieu Roche. Montage: Lou Galopa. Montage son et Mixage : Jean-Jacques Quinet. Musique originale : Graham K. Riach.

Dans son atelier, le peintre Walter Swennen nous invite à un va-et-vient savant et ludique, entre ses associations de pensée et ses matériaux de création, entre une manière d’être et une manière de peindre. Swennen produit depuis les années 1980 une œuvre inclassable et radicale. Il expose régulièrement tant en Belgique qu’à l’étranger. De Bruxelles à New York, avec la complicité de la réalisatrice et de commissaires d’art contemporain, Swennen dialogue avec ses tableaux.

Entrée : 5 €. Tarif réduit : 3 €.