Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Novembre 2017

Le montage au cinéma

La Place de l'homme - Filmer à tout prix

Zagros de Sahim Omar Kalifa - En salles le 15/11

Laissez bronzer les cadavres était au FIFF

La Part sauvage de Guérin Van der Vorst - Au Med

Les Bienheureux était au FIFF et sera au Med

Sorties DVD

et également


Retour à la liste

Joachim Lafosse, Jacques Audiard et leurs stars pour la 85ème session de Wallimage

Le Fonds d’investissement wallon soutiendra les nouveaux Lafosse et Audiard, avec Virginie Efira, Niels Arestrup, Joaquim Phoenix, Jake Gyllenhaal et John C. Reilly, rien que ça

Joachim Lafosse, Jacques Audiard et leurs stars pour la 85ème session de Wallimage

Wallimage aligne donc un prestigieux casting pour sa 85ème édition. Outre les deux réalisateurs stars du cinéma d’auteur européen, le fonds d’investissement wallon « se paye » quelques stars européennes, et même hollywoodiennes.
Joachim Lafosse tournera cet automne son 8ème long métrage, Continuer, une adaptation d’un roman de Laurent Mauvignier, sur laquelle il dirigera la désormais incontournable Virginie Efira, qui s’était elle aussi intéressée au roman. Les deux talents belges se retrouveront donc autour de cette histoire singulière d’une mère qui emmène son fils dans une épopée équestre au coeur des montagnes kirghizes. Comme les 4 films précédents du réalisateur, celui-ci est porté par Versus Production.

Autre européen de renom, Jacques Audiard s’apprête à tourner son premier film en anglais, film d’époque qui plus est, puisqu’il s’agit d’un western, The Brothers Sisters, au casting affriolant: Joaquim Phoenix et Jake Gyllenhaal incarneront les rôles titres, aux côtés de John C.Reilly et Niels Arestrup. Ce sont à nouveau Les Films du Fleuve qui coproduisent, auprès de Why Not.

Wallimage soutiendra également deux films de genre: Mandy, deuxième long métrage de Panos Cosmatos, avec Nicolas Cage, dont le tournage est prévu cet été en Belgique, en coproduction avec Umedia; et le film irlandais A Good Woman Is Hard to Find de Abner Pastoll, un nouveau film genre pour Frakas donc, après les succès de Grave ou Muse.
Benoît Roland, de Wrong Men, un autre habitué des coproductions irlandaises (Pilgrimage, Good Favour), sera soutenu cette fois pour The East, un film de guerre du hollandais Jim Taihuttu (Rabat, Wolf).

Enfin, Wallimage soutiendra deux projets télévisuels, la deuxième saison d’Ennemi Public, toujours produite par Entre chien et loup, ainsi que la série documentaire Les Routes de l’esclavage, coproduite par Kwassa Films.

Aurore Engelen
www.cineuropa.org