Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter

Michael Roskam et son Fidèle Matthias Schoenaerts en lice pour les Oscars

C’est la 2ème fois que le réalisateur flamand et son comédien fétiche représenteront la Belgique pour la course aux Oscars, après l’accès au quintet final en 2011 avec Bullhead

Michael Roskam et son Fidèle Matthias Schoenaerts en lice pour les Oscars

Deuxième long métrage en Belgique, deuxième présélection pour la course à l’Oscar du Meilleur Film en Langue Etrangère pour Michaël Roskam et son comédien fétiche, le très demandé Matthias Schoenaerts. En 2011 déjà, le réalisateur flamand créait la surprise avec son premier long métrage, Bullhead, dévoilé à Berlin, et représentant officiel de la Belgique aux Oscars. L’équipe avait même eu la rare opportunité de faire le déplacement jusqu’à Hollywood, puisque le film avait intégré le quintet final - à l’image d’ailleurs d’un autre film flamand il y a peu, The Broken Circle Breakdown de Felix Van Groeningen.

Ce film noir ultra-contemporain met en scène Matthias Schoenaerts (Bullhead donc, mais aussi De rouille et d’os, Far From the Madding Crow, Suite Française), et Adèle Exarchopoulos (Palme d’or pour La Vie dAdèle), héros romantiques dune histoire damour passionnée dont la toile de fond est le milieu du grand banditisme belge.

Roskam a écrit le film avec Thomas Bidegain (le scénariste de Dheepan, De rouille et d’os, Les Cowboys, mais aussi A perdre la raison) et Noé Debré (Dheepan). A la photographie, on retrouve Nicolas Karakatsanis, au montage Alain Dessauvage et à la musique Raf Keunen, soit la même équipe artistique que pour Bullhead.

Le Fidèle sera présenté début septembre en première mondiale au Festival du Film de Venise avant d’être projeté en compétition à Toronto.

C’est aussi la troisième sélection pour représenter la Belgique aux Oscars pour Bart Van Langendonck (Savage Film), le producteur du film, également retenu pour Bullhead, mais aussi pour D’Ardennen de Robin Pront l’année dernière.

Le Fidèle est coproduit par Stone Angels (France), Eyeworks (Flandre), Frakas Productions (Wallonie), Kaap Holland Film BV et Submarine pour les Pays-Bas. Le film a réussi un véritable Grand Chelem des financements en Belgique, avec les soutiens de la RTBF, du VAF, du CCA, de Screen Flanders, de screen.brussels et de Wallimage.

Aurore Engelen
www.cineuropa.org