Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

A Dangerous method de David Cronenberg

« Une dangereuse méthode », disait William James, philosophe et frère du romancier Henry James (Ce que savait Maisie, Le tour d'écrou). Une méthode qui joue autant sur la psyché que sur les corps. Est-ce vraiment par hasard si, à notre époque dominée par l'orthodoxie du corps comme produit commercial, un réalisateur s'intéresse à la psyché sans lequel le corps n'existe pas ? En tout cas, la plupart des films de David Cronenberg interrogent l'impact de l'esprit sur le corps (Crash, La Mouche, Le Festin nu). Les égarements du psychique sur le corporel de la psychologie ne pouvaient donc que l'intéresser. A Dangerous method poursuit cette thématique en roulant sur l'autoroute du versant psychanalytique et en explorant les sentiers qui secouent et brouillent la relation entre Sigmund Freud et Gustav Jung, de leur amitié à leur dispute retentissante. D'où vient cette querelle scientifique entre les deux médecins ? Au seul refus de Jung d'admettre que la sexualité prime sur l'inconscient ? D'un père inquiet (Sigmund) de son héritage devant un fils rêveur et arrogant (Jung) ?

jaquette dvd du film Dangerous method de David CronenbergDavid Cronenberg se sert d'un lien, longtemps méconnu, entre ces deux hommes : celui de Sabina Spielrein. Les lettres de cette femme ont été découvertes récemment à l'Université de Genève où Spielrein a enseigné. Elles ont démontré non seulement qu'elle connaissait les deux médecins, mais qu'elle avait exercé une influence sur Jung (il ne la mentionne jamais) et Freud (celui-ci se réfère deux fois à des articles qu'elle a écrits pour des revues psychanalytiques). Il s'agit donc d'une triangulation de la psyché et du corps qui circule dans un cercle restreint, celui des psychanalystes et la méthode qu'ils défendent qui se sert de découvertes scientifiques de la fin du XIXe siècle. On vous laisse découvrir ou revoir le film en version DVD.

En bonus, une master class avec David Cronenberg sur A Dangerous method. Le film démarre sur une pièce de théâtre de Christopher Hampton concernant les deux papis de la psychanalyse. Il existe encore, dans les archives, des entretiens filmés de Carl Gustav Jung. Sur Sigmund Freud, il ne reste qu'un son radiophonique, malgré le cancer à la mâchoire qui l'atteint à la fin de sa vie. Avec les manuscrits de Sabina Spielrein, cela facilite la tâche des érudits et auteurs dramatiques. Précisons que la pièce est basée sur un scénario que Hampton avait fait pour Julia Roberts. La star hollywoodienne lui en avait fait commande (payée mais pas honorée comme beaucoup de films qui restent dans les vagues de l'océan sans trouver le moindre bateau pour gagner les cotes de la terre des images). Plein d'autres choses passionnantes sur papi Cronenberg. Un making off sur le tournage (la séquence de l'étang, la composition musicale).

A Dangerous method de David Cronenberg, édité par Cinéart, diffusé par Twin Pics.    

commentaires propulsé par Disqus