Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/03/2006
 

Arrêt sur image Kieslowski

photo de Krzyztoff Kieslowski, rélaisateur polonais

Krzyztoff Kieslowski

Mai 1987, à Cannes, dans une des salles d’un bunker, a lieu la projection d’un film venu de Pologne. C’est la curiosité qui règne dans la salle, mis à part quelques connaisseurs qui ont leurs places au premier rang (Freddy Buache, par exemple). Générique : Tu ne tueras point de Krzyztoff Kieslowski. D’emblée, la dominante un peu crépusculaire, plombée par l’utilisation de filtres jaunes et verts, met mal à l’aise. Le crime effare, mais le comble est atteint par la pendaison du criminel quand ses excréments s’échappent dans un seau placé à cet effet. La salle est sous le choc. Du moins ce qu’il en reste. Les fauteuils ne cessent de faire un bruit sinistre en se relevant. Tout le monde sort songeur ou en vacillant. On se précipite à la conférence de presse du réalisateur qui fait salle comble, et on obtient un rendez-vous photo via une attachée de presse franco-polonaise. Nous faisons quelques photos dans  l’hôtel d’un réalisateur mutique qui correspond par signes avec son attaché de presse, et joue sans cesse avec sa cigarette (sauf sur la photo). Nous aurons l’occasion de le revoir plus détendu quelques années après, lors du passage à Cannes de La Double vie de Véronique que Cinéart vient d’éditer en DVD dans sa collection Dvdfiles, distribuée par Twin Pics.

Photos Leica M4P, 35 et 90mm. 

 

commentaires propulsé par Disqus