Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
mai 2006
05/05/2006
Mots-clés : film belge,
 

Cannes 2006 : les films belges sélectionnés

Films belges majoritaires

En compétition dans la sélection officielle :

1. La Raison du plus faible  de Lucas Belvaux
A la semaine de la critique

2. Komma de Martine Doyen
Film belge minoritaire :

3. Congorama de Philippe Falardeau
Sélectionnés à L’Atelier du festival 

Bernard Bellefroid ( Rwanda, les collines parlent ) et pour la Suisse, Ursula Meier (Des épaules solides).


 

1. La Raison du plus faible  de Lucas Belvaux

Durée : 110’ -Format :35 mm - coul. 

Synopsis

L’histoire se passe à Liège, en Belgique, aujourd’hui. C’est l’histoire de quatre hommes, d’une femme et d’un enfant qui ne se connaissent pas tous et que le destin va réunir. C’est une histoire qui commence dans la chaleur, la chaleur humaine, la chaleur de l’été, la chaleur d’un café où les hommes se retrouvent pour jouer aux cartes. C’est une histoire de pudeur où on ne dit son mal que quand il est trop tard. C’est une histoire où l’argent manque ici, est trop visible là. C’est l’histoire de gens qui n’en peuvent plus : usés, brisés, vidés par leur travail. C’est aussi l’histoire de gens qui n’en ont plus. Plus de travail, plus d’espoir, pas d’avenir, et qui s’accrochent à des souvenirs, à des mensonges passés. C’est l’histoire de trois hommes qui vont rêver que quelque chose est encore possible, malgré tout. C’est l’histoire d’hommes qui vont prendre des armes pour aller chercher l’argent là où il est, dans la poche d’autres, car ils pensent qu’ils en ont le droit ! C’est une histoire noire, une histoire triste, une histoire de larmes, de poudre et de sang et où il n’y a pas que les enfants qui pleurent. C’est une histoire sans bons et sans méchants. Une histoire de forts et de faibles. Où chacun a ses raisons, où chacun choisit son camp. C’est une histoire où certains mourront pendant que d’autres survivront mais dont personne ne sortira indemne.

 English synopsis

The story takes place in the present day, in the Belgian city ofLiège. It’s a story about four men, a woman and a child who are not acquainted but whom destiny will bring together. It’s a story that takes off in heat, human heat, summer heat, the heat of a café where men come together to play cards. It’s a story about being shy, about not opening one’s mouth until it’s too late. It’s a story about money lacking over here, being displayed too eagerly over there. It’s a story about people who’ve had it, who are used, bruised and turned inside out by their jobs. It’s also a story about people who don’t have it any longer. Who’ve lost their job, their hope, their future and who’re hanging on to memories and lost lies. It’s a story about three men who dream that there still is a way out, in spite of all the evidence. It’s a story about men who pick up a gun to go hunting after other people’s money because they think the’re entitled to it. It’s a story that’s very black, and also blue, a story about tears, powder and blood, in which the children are not the only ones to cry. It’s a story that has no good ones, and neither bad ones. A story about the strong and the weak, in which every single person has got his own good reasons and a club he belongs to. It’s a story in which some people will die while others will survive, but in which no one will leave unharmed.

Fiche technique

Réalisation et scénario : Lucas Belvaux - Image : Pierre Milon - Son : Henri Morelle - Scripte : Marika Piedbœuf - Décors : Frédérique Belvaux - Costumes : Nathalie Raoul -Montage : Ludo Troch - Montage son : Béatrice Wick - Mixage : Gérard Rousseau - Musique : Riccardo Del Fra

Interprétation

Lucas Belvaux, Natacha Régnier, Eric Caravaca, Claude Semal, Patrick Descamps, Gilbert Melki

Producteur

Diana Elbaum

Production

Entre Chien et Loup, Agat Films, France 3 Cinéma, RTBF Araneo Belgium, Ateliers de Baere avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique et les Télédistributeurs wallons, Wallimage, Eurimages, Canal+, Ciné Cinéma, CNC développé avec le soutien du Programme MEDIA dela Communauté européenne.

Biographie

Né le 14 novembre 1961 à Namur (Belgique).

Scénariste, réalisateur et comédien.

Filmographie

91 - Parfois trop d’amour (LM)

96 - Pour rire! (LM)

00 - Mère de toxico (téléfilm)

02 - Après la vie, Cavale,

Un couple épatant (trilogie) (LM)

04 - Nature contre nature (téléfilm)

06 - La Raison du plus faible (LM)

Contact

Entre Chien et Loup

Rue de l’Amblève, 43 – B-1160 Bruxelles

Tél. +32 (0)2 736 48 13

Fax +32 (0)2 732 33 83

info@entrechienetloup.be

http://www.entrechienetloup.be/

Ventes internationales

Films Distribution

Distributeurs

Cinéart (Benelux) – Diaphana (Fr)


 

A la Semaine de la critique

2. Komma de Martine Doyen

Durée :92’

Format :35 mm- coul.

Synopsis

Peter De Wit, la cinquantaine, se réveille au beau milieu de la nuit et constate avec effroi qu’il est dans la chambre froide d’une morgue. Comment en est-il arrivé là ? Il ne s’en souvient pas, ne veut pas s’en souvenir…Sous l’identité d’un cadavre dont il a dérobé le portefeuille, Peter décide de prendre un nouveau départ, de s’inventer une nouvelle vie. Sa silhouette de businessman mature erre dans les quartiers de la ville, glissant avec plus ou moins de brio dans la peau d’un personnage qu’il improvise au gré des situations ; Lars Erickson, un énigmatique homme d’affaires suédois de passage à Bruxelles. Un soir, il tombe sur Lucie, une jeune artiste névrosée qui semble avoir perdu la mémoire. Presque sans y penser, par un effet de vases communicants, la mythomanie de l’un comble l’amnésie de l’autre et Peter s’offre une place de choix dans la vie de la jeune femme…

English synopsis

Peter De Wit, in his fifties, wakes up in the middle of the night to discover – not without terror - he’s in the cold room of a morgue. How did he get there ? He doesn’t remember, or doesn’t want to…Taking on the identity of a man on whose corpse he has found a wallet, Peter decides to start all over again, to invent his own life. His outline, resembling that of a businessman of a certain age, roams the citystreets. More or less succesful, dependent on the situation, he gets under the skin of an improvised character : he is Lars Erickon, a Swedish businessman, passing throughBrussels. One night, he runs into Lucie, a young neurotic artist who seems to have lost her memory. Almost without thinking, as if they were communicating vessels , Peter’s mythomania makes up for Lucie’s amnesia. He’s free to choose whoever he wants to be in the young woman’s life…

Fiche technique :

Réalisation : Martine Doyen

Scénario : Martine Doyen et Valérie Lemaître

1er assistant : Jean-Louis Frémont

2e assistant : Sammy Fansquet

Scripte : Laora Bardos

Image : Hugues Poulain

Son : Marc Engels

Perchman : Gregory Noël

Décors : Valérie Grall

Costumes : Isabelle Lhoas

Montage : Matyas Verres et Martine Doyen

Montage son : Frédéric Demolder

Musique : Jef Mercelis

Mixage : Emmanuel de Boissieu et Benoît Biral

Directeur de production : Ludovic Douillet

Interprétation

Arno Hintjens, Valérie Lemaître, Edith Scob, François Négret, Amarante Pigla de Vitry d’Avencourt, Charles Pennequin, François Neyken…

L’installation d’art contemporain est inspirée de l’œuvre de Patrick Vandewijer et a été réalisée avec la collaboration d’Olivier Delaveleye, assisté de Marie-Pierre Francks.

Producteurs

Jean-Luc Ormières, Isabelle Filleul de Brohy, Philippe Kauffmann, Vincent Tavier, Guillaume Malandrin.

Production

OF2B Productions (Paris), La Parti Production (Bruxelles), Movie Stream Filmed Entertainment (Bruxelles) en collaboration avec la RTBF (Télévision belge) et Be-TV avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté Française de Belgique et des Télédistributeurs wallons avec le soutien du Programme MEDIA dela Communauté Européenne, du Centre National dela Cinématographie de Paris, de l’ANGOA-AGICOA, dela Procirep et dela Région Poitou-Charentes.

Biographie

Née en 1961. Etudes de graphisme, jeu de l’acteur, mise en scène et scénario.

Journaliste et réalisatrice pour Cargo de Nuit, Intérieur Nuit, Félix (émissions culturelles de la RTBF). Scénarios et réalisations d’une quinzaine de portraits d’artistes pour ces émissions. Scénarios et réalisations de 70 séquences courtes burlesques “Expressions”. Réalisation de “Kulturo” magazine culturel. Canal+ Belgique. (1998-2000). Clip Arno “Seul dans mon lit”, version N°1, Août 99. Divers films expérimentaux et vidéo Art.

Contact

La Parti Production

Siège social :Rue du Séminaire, 6 – B-5000 Namur

Courrier :

Chaussée de Waterloo, 256

B-1060 Bruxelles

Tél. +32 (0)2 534 68 08

Fax +32 (0)2 534 78 18

info@laparti.com

Ventes internationales :

Bavaria Film International, Bavaria Média

GmbH Bavariafilmplatz 8 -

82031 Geiselgasteig (Allemagne)

Tél +49 89 6499 2686

Distribution Belgique : Cinéart

Distribution France : Rezo

Diffusion TV : RTBF et BeTV


 

Films belges minoritaires

En compétition dans la sélection officielle

3. Congorama de Philippe Falardeau 

Durée :105’

Format :35 mm- coul.

Synopsis

Michel, fils d’écrivain paralysé, mari d’une Congolaise réfugiée et père d’un futur champion de tennis, est un inventeur belge erratique, incompris de son employeur. A l’âge de 41 ans, il apprend qu’il est adopté et qu’il est né clandestinement dans une grange au Québec, à Sainte-Cécile. Au cours de l'été 2000, Michel se rend à Sainte-Cécile, village banal qui lui donne vite le mal du pays. Là-bas, il croise un homme au volant d’une voiture électrique hybride anachronique. Sur la route qui les ramène à Montréal, un accident changera leurs vies, ainsi que l’avenir de l’industrie automobile. Bienvenue dans le Congorama.

English synopsis

Michel, son of a paralyzed writer, husband to a Congolese refugee and father of a future tennis champion, is an erratic Belgian inventor misunderstood by his employer. At age 41, he learns he’s been adopted and was in fact birthed secretly in a Quebecbarn, in Sainte-Cecile. In the summer of the year two thousand, Michel goes to Sainte-Cecile, a sleepy village that soon makes him want to run back home. There, he meets a man who drives an anachronistic hybrid car. On their way back to Montreal, an accident will change their lives forever as well as the very future of the automotive industry. Welcome to Congorama.

Fiche technique

Réalisation : Philippe Falardeau

Scénario : Philippe Falardeau et Pierre-Paul Renders

Musique : Gabriel Laixhay

Scripte : Thérése Bérubé

Image : André Turpin

Son : Laurent Benaim

Montage : Frédérique Broos, Vincent Piette, Jérome Di Cola, Marc Baudrillart

Directeur de production : Tom Heene

Interprétation

Olivier Gourmet, Paul Ahmarani, Jean-Pierre Cassel, Claudia Tagbo, France Castel, Arnaud Mouithys, Gabriel Arcand, Mireille Bailly, Guy Pion, Jean-Luc Couchard, Carlo Ferrante

 Production

Tarantula Belgique, Tarantula France, Micro-scope (Canada) en coproduction avec la RTBF (Télévision belge) avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel dela Communauté française de Belgique et les Télédistributeurs wallons, Fast Forward dans la cadre de la loi “Tax Shelter” initiée par le public fédéral Finances avec la participation dela Région Wallonne,la SODEC, le CNC, Téléfilm Canada.

Filmographie

00 – La moitié du frigo (LM)

01 – Jean la liberté (cm)

02 – Ça c’est Laurence (cm)

03 – série documentaire :

Boulevard St-Laurent

05 – La méthode Morin (doc)

06 – Congorama (LM)

Contact

Tarantula Belgique scrl

Rue Auguste Donnay, 99

B-4000 Liège

Tél. +32 (0)4 225 90 79

Fax +32 (0)4 225 22 12

office@tarantula.be

Distribution : Lumière

Distribution Canada

Christal Films

 

commentaires propulsé par Disqus