Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
mars 2010
09/03/2010
 

Cinéma cinéastes - Manuel Poutte

Comme beaucoup de réalisateurs belges, Manu Poutte construit ses films entre réalité  et fiction, l'un n'allant pas sans l'autre, comme les deux jambes d'un même corps. Un de ses films le montre avec force : Moï Den O (1994, 34') dans lequel un obsédé du travail, bloqué dans un embouteillage, confronté à l'oppressante réalité sociale, à son insignifiance temporelle, découvre le monde dans un parc. Outre les superbes images dans un travelling à 360 degré (très Godardien voir Week-End) et l'aspect sonore (le vent, les feuilles qui vibrent, les cris des enfants, les pas des gens), le film nous fait découvrir, à travers ce personnage proche du trauma de Karen à la fin de Stromboli de Rossellini, l'étrangeté, la vie, et la beauté d'un monde qui ne cesse de créer minute après minute. On comprend mieux le parcours cinématographique de Manuel Poutte, et sa volonté d'aller au-delà des paradigmes de la post-modernité consumériste. Qu'est-ce que l'humain ? Comment peut-on vivre humainement dans ce monde qui est le sien et le nôtre ?  

cinergie/bande_annonce.wmv

commentaires propulsé par Disqus