Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Coffret Anne Teresa De Keersmaeker

On achève bien les chevaux…

 

Cinéart vient de sortir un coffret de 4 DVD consacré à la chorégraphe que l’on ne présente plus (et surtout pas en Belgique), Anne Teresa de Keersmaeker. Plus de 6h00 d’extraits de spectacles, de répétitions, d’interviews sur vingt années de pratique. Les fans auront de quoi se réjouir, les autres, intérêt à fuir à moins de vouloir finir aussi lamentablement que Gloria (Jane Fonda) épuisée par le marathon de danse dans le film de Sydney Pollack On achève bien les chevaux. Un marathon visuel insensé donc, et à l’image des spectacles, une impression répétitive, qui rend ivre.

Disque 1 :

scène du filmFase de Thierry De Mey – 58’ – 2002 

Fase de Thierry De Mey est l'adaptation cinématographique du spectacle Fase, four movements to the music of Steve Reich d’Anne Teresa De Keersmaeker (1982), spectacle fondateur de la compagnie Rosas. Vingt ans après sa création, Thierry De Mey filme les quatre pièces dont trois duos et un solo : « Piano phase », « Come out », « Violin Phase » et « Clapping music ».
Les quatre parties du spectacle ont été tournées dans quatre sites différents : « Piano Phase » à la Rosas Performance Space de Forest ; « Come Out » dans le nouveau bâtiment Coca Cola à Anderlecht ; « Violin Phase » dans la forêt de Tervuren ; « Clapping Music » dans la Felix Pakhuis à Anvers.
Anne Teresa et Michèle Anne De Mey jouent leurs partitions corporelles d’une précision sans égale sur la musique circulaire de Steve Reich. L’ensemble donne une étrange impression de répétition décalée, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Une pièce élevée aujourd’hui au rang du panthéon scénique contemporain.

Bonus

scène du filmDag aan Dag – Fase de Karel Shoetens - 1982 - 5’
Un reportage télé tourné à l’époque de la création du spectacle.

Violin phase d’Eric Pauwels – 12’ -1986 

Eric Pauwels a filmé le troisième mouvement solo du spectacle, Violin phase. Tout comme le corps de la danseuse, la caméra de Pauwels virevolte, accélère et ralentit inscrivant ainsi cette mécanique du mouvement avec une conscience géométrique édifiante.

Top Shot Violin Phase - 2001 - 17’

Installation de Thierry De Mey. Le cinéaste reprend ici le troisième mouvement en solo qu’il a initialement tourné dans la forêt de Tervuren et donne, de cette partie, une vue filmée entièrement en plongée.

Disque 2 :

scène du filmRosas danst Rosas de Thierry De Mey – 57’ – 1997
Après le succès du spectacle Fase en 1982 écrit à son retour des États-Unis, Anne Teresa De Keersmaeker crée sa compagnie à Bruxelles : Rosas. Fortement inspirée de « Piano Phase » et « Come Out » qui constituent le premier et le quatrième mouvement de Fase, Rosas danst Rosas est aussi une pièce en quatre mouvements, dynamique et pulsative. Rosas danst Rosas tient son nom du poème de Gertrude Stein « A Rose is a rose »... publié en 1922, et devenu symbole de la répétition dans l'avant-garde.

Les images de la version cinématographique ont été tournées à l'école RITO de l'architecte Henry Van de Velde, à Louvain. Thierry De Mey et Peter Vermeersch ont composé la musique simultanément et en interaction avec la chorégraphie.

Bonus :
Het gerucht – Rosas danst Rosas – VRT – 1983 – 26’

Reportage télé sur la création de Rosas danst rosas. La chorégraphe explique le processus mathématique déjà expérimenté dans Fase mais qui, ici, est exploité de façon plus radicale encore. Thierry de Mey intervient aussi et donne les clés de la composition musicale qu’il a mise en place concomitamment à la chorégraphie.

Disque 3

scène du filmRépétitions de Marie André – 1985 – 43’
Ce très beau documentaire de la cinéaste belge Marie André nous fait entrer à pas de loup dans l’intimité de la salle de répétition et capte les hésitations de la encore toute jeune Anne Teresa. Ruptures, silences, brisures, Marie André filme ainsi un travail en train de se faire, comme une naissance.

Bonus :

Décalages de Ger Poppelaars -1987 – 49’
Ce documentaire très informatif tisse images d’archives, interviews de 1987, spectacles et répétitions. Il permet de voir le tout premier spectacle de De Keersmaeker, Asch, datant des année 80 mêlant danse et théâtre. Ger Poppelaars monte ces différents matériaux avec un timing irréprochable laissant une belle place à la fois aux corps et à la parole.

Disque 4

scène du filmHoppla ! de Wolfgang Kolb – 1990 – 52’

Hoppla !, filmé dans la bibliothèque de l'Université de Gand, rassemble un duo masculin/féminin (pour la première fois) et une chorégraphie pour quatre danseuses sur la musique du compositeur hongrois Béla Bartók. Les musiciens présents interagissent avec les danseurs. Cette complicité crée une alchimie rythmique et plus ludique que les travaux précédents.

Bonus
Het Gerucht – Bartok d’Annie Declerck– 1986 – 30’
Quatre danseuses interprètent la musique complexe de Bela Bartok. Encore une fois, Anne Teresa se prête au jeu de l’interview d’assez mauvaise grâce.

Après le succès en salles de Rain, film documentaire mettant en scène les danseurs de l’Opéra de Paris confrontés aux exigences de la chorégraphe belge, on est en droit de se demander s’il restera encore des images pour les bonus lors de sa sortie en DVD.
Le mieux est souvent, comme on le sait, l’ennemi du bien. Trop d'Anne Teresa tuerait-il Anne Teresa ?

Coffret Anne Teresa De Keersmaeker – Early works

Rosas - Cinéart

 

commentaires propulsé par Disqus