Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
mai 2010
07/05/2010
 

Coffret Yvan Noé - Belfilm

Des hommes pas comme les autres…

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, l’association Belfilm permet, depuis de nombreuses années, de sortir de l’oubli des films effacés de l’histoire du cinéma belge. Récemment, ce travail quasi archéologique s’est étendu à notre grand voisin, la France, avec l’édition en DVD de deux films d’Yvan Noé, La Femme coupée en morceaux, et Le Château des quatre obèses (voir webzine N° 138). Ce mois-ci, un deuxième coffret de la collection « Souvenirs de France » revient sur les pas de ce cinéaste français méconnu. Au programme, deux films sur des héros hors du commun avec Ceux du ciel et Les hommes sans peur

Marie Edgar Jean Noetinger dit Yvan Noé (en hommage à Walter Scott ?) naît à la fin du XIXème siècle, presque en même temps que le cinéma et commence sa carrière de cinéaste à l’arrivée du parlant à Hollywood, dans les années 30. Vite dégoûté par le système de studio, il rentre au pays natal et réalise, jusqu’aux années 50, près d’un film par an. À l’affiche, Fernandel, Danielle Darrieux, Serge Reggiani… des noms prestigieux qui ne font, hélas pas, décoller sa carrière. Et ce n’est pas sa passion pour l’aviation qui l’aidera davantage.

En 1930, Yvan Noé écrit une pièce pour le théâtre, L’as, mettant en scène un champion de pilotage en fin de carrière. Un an plus tard, il coréalise avec Hans Behrendt Gloria avec Jean Gabin, l’histoire d’un raid aérien au-dessus de l’Atlantique. C’est en 1941 qu’il décide d’adapter sa pièce de théâtre au cinéma.

 Ceux du cielL’as devient Ceux du ciel avec dans les rôles-titres Jean Galland, Marie Bell et Pierre Renoir. Il est étonnant d’imaginer que cette histoire, qui donne la part belle aux exercices de pilotage d’essai, ait pu, à l’origine, être conçue pour la scène. Le film lui, s’inscrit en tout cas entre documentaire sur l’aviation et fiction romantique. Le pilote Pierre Bonnier, âgé de 38 ans, a gagné victoires sur victoires. Mais un manque de réflexe, le premier de sa vie, brise son appareil. Un remplaçant est alors appréhendé pour partir concourir la coupe Schneider au grand soulagement de sa femme, qui, depuis de nombreuses années, encourage son mari sans laisser voir que ces concours la terrorisent. Histoire d’une passation et d’héroïsme réel ou feint, le film adapte tout de même de temps en temps le ton de la comédie légère grâce aux scènes burlesques et aux interventions divines de Pierrette Caillol, actrice comique au fort tempérament que l’on retrouve, avec le même plaisir, dans la quasi-totalité de la filmographie d’Yvan Noé.
Avec ses longs plans sur les prouesses aériennes, Ceux du ciel ravira sans doute les passionnées de vols et autres acrobaties célestes. Les autres attendront patiemment l’atterrissage.Les hommes sans peur

Un an après, Yvan Noé revient sur l’héroïsme insensé d’une poignée d’hommes. Les prouesses ne s’effectuent plus ici près des nuages, mais dans les laboratoires où trois scientifiques sont déterminés à découvrir les rayons X au péril de leur vie. Les Hommes sans peur est une ode à la science française. Le professeur Belcour, assisté de Monval et Vermont vient de découvrir la radiographie. Malheureusement, son système encore imparfait a provoqué une sorte de cancer et il doit être amputé. Ses deux assistants, eux, ont été contaminés et n’en ont plus pour très longtemps… juste le temps, peut-être de trouver la solution pour que les rayons ne soient plus dangereux. Monval, atteint par le mal, quitte celle qu’il devait épouser sans lui donner les véritables raisons de son départ.
 Le film s’ouvre sur une jolie scène de marivaudage à la Guitry sur la Tour Eiffel en construction. Si le scénario propose une réelle cohérence et une belle originalité, la mise en scène, hélas, joue du côté de la grandiloquence avec grand renfort de gros plans désespérés et autres cuts périlleux dus aussi sans doute à la mauvaise qualité de la copie. Mais comme dans le film précédent, quelques scènes burlesques menées de main de maître par Pierrette Caillol qui interprète ici une Géo Trouvetout folle dingue, nous laisse sous le charme de la vraie comédie.

Coffret Yvan Noé de la collection Souvenirs de France des éditions Belfilm.
Avec Ceux du Ciel – 1940 – 86’
Réalisation, scénario et dialogues d'Yvan Noé
D'après l'œuvre d'Yvan Noé, Blanche Alix et Charles Poidloue
Directeur de la photographie Nikolai Toporkoff - Musique de C.P. Simon
Avec : Marie Bell, Pierre Renoir, Jean Galland, Jean Servais, Pierrette Caillol, Raymond Aimos... 

Les Hommes sans peur – 1941 – 105’
Réalisation, scénario et dialogues d'Yvan Noé’
Directeur de la photographie Fred Langenfeld - Musique de Ludwig van Beethoven, Richard Wagner et Franz Liszt
Avec  : Claude Dauphin, Jean Murat, Madeleine Sologne, Janine Darcey, Pierrette Caillol...

Disponible sur www.belfilm.be

Découvrez "Ceux du ciel" en VOD sur UniversCiné.be

commentaires propulsé par Disqus