Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
mars 2007

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Arrêt sur image

Dossier

Evénements

Film dessiné

Publication

Tournage

08/03/2007
Mots-clés : critique de cinéma
 

Critique de The Killing (Coup manqué) par Yvon Toussaint - 26/01/1962

The Killing

Si, à la première vision, nous avions surtout été agacé par le découpage  trop systématiquement « original » du film de Kubrick, si cet exercice, par trop marqué par son style, nous avait finalement paru assez contestable, nous voici revenu, envers « The Killing » à des sentiments meilleurs. Non pas que l’argument ait cessé à nos yeux faussement habiles, non pas que les invraisemblances criantes dans un récit qui se veut clinique se soient subitement évaporées, mais davantage qu’aux habilités du scénariste Kubrick nous avons été sensibles à la justesse et au bonheur constant d’une mise en scène qui atteint un double objectif : décrire le « coup manqué » avec netteté et indiquer sans effort les traits de caractère essentiels de chaque protagoniste. Tout le film est à l’image de son dénouement qui plaque sur une péripétie invraisemblable un plan d’une merveilleuse justesse : celui de Sterling Hayden littéralement abasourdi par un sort contraire et incapable du moindre réflexe, comme un boxeur « sonné ».

 

Le Soir 26/01/1962 

commentaires propulsé par Disqus