Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
mai 2006
05/05/2006
 

Deux soeurs de Jasna Krajnovic

Jasna Krajinovic est d’origine slovène, mais c’est en Belgique qu’elle a choisi de faire ses études : à l’Insas plus exactement.

Après l'Insas, elle décide de s’engager dans le cinéma politique et part au Kosovo, bien décidée à nous montrer la réalité de l’après guerre. La guerre est finie mais pas tout à fait...Elle filme la population  qui subit encore les conséquences du conflit et en profite pour donner la parole à ceux qui sont restés et doivent vivre dans cette situation. Deux documentaires Saya et Mira et Deux sœurs pour nous obliger à ouvrir les yeux...

deux soeurs de Jasna KrajnovicSon premier documentaire relate les mois d'après-guerre en Bosnie. Saya et Mira trouvent refuge dans des maisons qui ne leur appartiennent pas. Saya vit sous la menace permanente de l’expulsion mais ne peut retourner chez elle car la guerre a détruit sa maison. Mira, elle, vit aujourd’hui à la campagne car en ville, une famille s’est appropriée sa maison. Les deux femmes ne se connaissent pas, mais partage le même rêve : rentrer chez elles.
Dans Deux sœurs, son deuxième documentaire, Jasna Krajinovic met en scène Violeta et Vyollca Dukay devenues démineuses dans un Kosovo dévasté. 

Un sujet passionnant mais difficile. À travers l'histoire de ces deux femmes, c'est toute l'histoire d’une population en souffrance qui nous est racontée, une population qui doit cohabiter avec les mines et vivre avec la peur d’être, un jour, les prochaines victimes. Un récit explicatif, mais aussi plein d’émotions. Jasna Krajinovic met en scène les témoignages croisés qui nous touchent là où on ne s’y attend pas car vivre dans la crainte de la perte de l’autre renforce les liens. Une tension et une angoisse quotidienne pour ces deux sœurs jusqu’au jour où l’inévitable accident arrive.
Un film humain fort et juste produit par Dérives, la maison de production des frères Dardenne. Une collaboration réussie donc puisque les trois professionnels du cinéma sont sur la même longueur d’onde. « Faire un film, c’est tout un chemin à parcourir, mais avec eux ça reste ton chemin ».

commentaires propulsé par Disqus