Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
10/11/2010
 

Ecrire et montrer le cinéma

On l'écrit et on le montre. Le 7ème art est notre raison d'être, le pourquoi et le comment de nos élucubrations, prises de tête et réflexions. C'est l'unique objet de notre analyse, tant dans sa forme aboutie (les films), que sa gestation (les tournages), ou les causes de son existence (les réalisateurs et les professionnels qui les accompagnent). Les formes ont subi le passage du temps; papier, écran et films supportent et transmettent notre curiosité. Mais il est une forme que nous apprécions particulièrement, c'est la projection de films en salles, suivie de la rencontre des cinéastes avec le public. Mus par ce plaisir, nous nous sommes imbriqués dans un festival ami depuis longtemps avec la présentation de cinq réalisatrices belges d'origine méditerranéenne.

La séance intitulée Med in Belgium cherchera à comprendre ce que montrent des femmes issues d'une mixité de cultures quand elles prennent la caméra. Rdv vendredi 12/11 à 18h30 au Botanique dans le cadre du Méditerranéen. Entrée libre.

Tout aussi libre est l'accès de notre site, avec ce mois-ci une pléthore de critiques : Quartier lointain, plus entrevue filmée, Noir Océan, plus entrevue filmée, Vénus noire, À ciel ouvert, Kill me please, Beyond the Steppes, Los Abrazos del rio, et une kyrielle de courts métrages présents au FIFI. Aux côtés de ces critiques, nous avons également rencontré une femme étonnante, Virginie Cordier, portraitiste d'artistes, et Thierry Michel, dont on connaît moins bien son œuvre de fiction, Hiver 60, qui entame une nouvelle carrière en salles. Je ne serai pas exhaustive par crainte d'être rébarbative, mais il y a matière à découverte et réflexion dans le webzine novembre 2010 de cinergie.be.

commentaires propulsé par Disqus