Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Des artistes qui s'engagent

Dans un contexte de crise des valeurs démocratiques, la notion culturelle prend une autre tournure. Autant la création pouvait plus facilement relever du désir personnel, de l'épanouissement ou de la réalisation de soi, autant elle devient l'expression citoyenne des idéaux sociaux. Quand un système social basé sur le succès économique et l'enrichissement matériel dévoile ses failles, la mobilisation civile s'engouffre dans les interstices abandonnés par l'économie de marché. Aux côtés des manifestations militantes des organisations de travailleurs, des actions plus ou moins spontanées d'entraide sociale, surgissent des actes artistiques reflétant le désaccord ou le refus d'une réalité auparavant admise même si non partagée. Le cinéma, ralenti dans cette démarche par sa composante industrielle, se teinte également des nuances contestataires. Mis à part les sujets abordés qui se nourrissent de cette remise en question sociale, les structures même de production en vivent les conséquences. Les artistes et techniciens d'œuvres artistiques se mobilisent pour défendre leurs droits. Une réalisation comme Big Memory de Richard Olivier prend tout son sens dans sa mise en exergue des quelques 170 réalisateurs belges actifs aujourd'hui et non seulement d'une poignée de noms sortis du lot.

Dans notre webzine de ce mois de février, vous pourrez découvrir quelques exemples de ces militants du cinéma, à commencer par les rédacteurs de cinergie...

 

Attention, étant donné le succès des Géants de Bouli Lanners, renouvelé par les prix reçus, la date de fin de concours de jeunes critiques est postposée au 1er mars 2012.

commentaires propulsé par Disqus