Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
10/11/2006
 

Edmond Richard et Welles

Edmond Richard

Edmond Richard

14 mars 1992. Le festival de Strasbourg, sous la houlette de Philippe Elhem, organise une rétrospective Orson Welles avec une kyrielle de films inédits (inachevés) et d’invités parmi lesquels les deux derniers chef-opérateurs de Welles : Edmond Richard et Garry Graver. Edmond Richard nous explique que Le Procès, commencé au studio de Boulogne, fut éclairé par des arcs en réflexion et que le tournage se poursuivit ensuite à Zagreb pour s'achever à Paris dans les somptueux décors de la gare d’Orsay. Edmond Richard continue à travailler avec Welles, un peu partout,  sur le tournage de Don Quichotte notamment. Puis, il parle du tournage de Falstaff avec Sir John Gielguld, de la grande bataille du film tournée dans la Casa del Campo à Madrid par 60°, des armures revêtues par les figurants, de la dizaine de machines à brouillard et des trois Cameflex.

JMV.

Leica R4s, 35mm.


La cinémathèque Royale de Belgique vous offre au Flagey plus d’un mois de films de Welles à partir du 15 novembre. Outre une copie neuve de The Stranger, vous pourrez découvrir, Citizen Kane, La Splendeur des Amberson, Monsieur Arkadin, La Soif du mal et Le Procès.

commentaires propulsé par Disqus