Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
13/07/2006
 

En DVD : KWIZ de Renaud Callebaut

 


Extrait de KWIZ de Renaud CallebautKWIZ est de l’ordre du cinéma malicieux. Le générique par exemple : un super palmier, une mer de rêve, une plage infinie, une musique relaxante…. Tiens, voilà une dame d’âge mur (Zoalina Demeulemeester) ne portant pas de maillot mais un tailleur ultra chic probablement de chez Damart et qui lit « Voici » dans une salle d’attente d’un hôpital ! Pas possible, se dit-on, Pam a encore fait des siennes ! Mais voilà déjà qu’une ombre se propage lentement le long du couloir…La porte s’ouvre…Des pantoufles ringardes se pointent.

La caméra a identifié leur propriétaire : une petite octogénaire sympathique vêtue d’un peignoir (Georgette Stulens) qui s’installe à l’extrémité de la pièce. Malgré leur différence vestimentaire et vraisemblablement sociale, ces deux bonnes femmes ont un point commun : un téléphone portable. Inévitablement, la sonnerie de l’un d’eux retentit; ce qui va donner lieu à un quizz (ou kwiz) musical inattendu. Chacune affûte ses armes : Madame Tailleur a de la culture et veut le démontrer (quitte à se planter sur les prénoms des compositeurs de musique classique!) alors que son adversaire, Madame Peignoir a de la force dans les bras et un rapport plus que particulier à l’égard de la Haute couture ! Dans ce face à face burlesque, il s’agit de gagner. Verbalement ou physiquement ?

KWIZ, premier court métrage de Renaud Callebaut, réussit à intégrer petites vieilles, humour situationnel, musique rythmée, suspense et même scène d’action à partir de l’intrigue suivante : la naissance d’un affrontement dans une salle d’attente. Il y a peu de répliques dans Kwiz mais les  commentaires qui illustrent les sonneries de téléphone sont affolants. (« Beethoven ? Non, Johannes Brahms ! »). Le film n’aurait pas pu se faire, confiait récemment son réalisateur, sans le jeu de comédiennes d’un âge respectable. Effectivement, Georgette Stulens, habituée de la figuration et Zoalina Demeulemeester, nouvelle venue au cinéma, sont très justes dans le registre qui leur a été demandé.

KWIZ est ainsi une comédie à l’anglaise qui, tout en tenant bien la durée (5’30’’), joue autant sur les accessoires (téléphones, baxter, sac à main) que sur le jeu des protagonistes. Un film à découvrir d’autant plus qu’il a remporté le Prix de la Première Œuvre au festival du court métrage de Bruxelles et le Prix du Public au festival « Le court en dit long » à Paris. A l’occasion de sa sortie DVD, on notera également l’élégance de la pochette à la Floc'h, le dessinateur génial des affiches de Resnais : Georgette et Zoalina y sont croquées subtilement.

commentaires propulsé par Disqus