Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/06/2001
Mots-clés : publication,
 

Faits et gestes

Faits et gestes
 Sous-titré "Débats et Recherches en Communauté française Wallonie-Bruxelles", le n°2 de Faits et gestes , une revue de huit pages denses, fait le point sur les cinémas multiplexes et les mutations de l'exploitation cinématographique. Au nombre de sept en communauté française (Charleroi, Mons Liège, Braine l'alleud et trois à Bruxelles). Contrairement à certains pays européens (France, loi du 5/7/96 et Italie, loi du 8/1/1998) qui ont imposé des obligations culturelles (quotas de films nationaux et européens), la Belgique n'a pas imposé de cadre juridique aux exploitants de multiplexes. Nous ne serons donc pas vraiment surpris d'apprendre que la part de marché des films américains représentent 75%, celle des films européens 18% et des coproductions USA-Europe 7%. Pas plus d'apprendre que le top 20 des films est largement dominé par les blockbusters distribués par les majors américaines.
Exception faite de l'UGC Toison d'or qui fait figure d'exception culturelle involontaire puisqu'on y retrouve deux films francophones belges : Une liaison pornographique et Rosetta. Comme le souligne l'étude, rédigée par Philippe Ernotte et Thierry Vandersande, "c'est le seul multiplexe à offrir une telle visibilité à notre cinéma. Au-delà du score des films belges, le top 20 de l'UGC Toison d'or révèle un multiplexe fondamentalement atypique : 4 films européens aux quatre premières places, 6 européens dans le top 10 et 9 dans le top 20. On y trouve aussi pas moins de 5 films d'Arts & essai ". Qu'en conclure sinon que le Ministère des Affaires économique pourrait s'inspirer des exemples anglais, français ou italiens pour que notre production cinématographique puisse trouver des débouchés en salles (que d'efforts pour pouvoir découvrir les dix longs métrages annuels de notre communauté - hormis les deux ou trois films célébrés dans les festivals européens !).

Contact :
Vous pourrez trouver le dossier complet sur les Cinémas Multiplexes (avec graphiques et statistiques) au Secrétariat général du Ministère de la Communauté française, Service de la Recherche, 44 bd Léopold II, 1080 Bruxelles.

 

commentaires propulsé par Disqus