Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Mai 2001
01/05/2001
Mots-clés : Cannes,
 

Films belges sur la Croisette : Cannes

Cette année, celle du 54e Festival International du Film de Cannes, qui a lieu du 9 au 20 mai 2001, les fondus du cinéma belge auront l'occasion de satisfaire leur gloutonnerie optique tout au long d'un séjour qui risque de remplir l'écran de leur jours animés et de leurs nuits blanches scotchées au Petit Carlton ou au Petit Majestic devant une bière belge bien fraîche en refaisant le cinéma-monde. Paresseux s'abstenir.

Sélection officielle (Bunker)

No man's land, réalisé par Danis Tanovic et coproduit par Marion Hänsel, est présenté en Compétition Officielle. Il s'agit du premier long métrage de fiction de Danis Tanovic, réalisateur d'origine bosniaque qui vit en Belgique et a fait ses études de cinéma à l'INSAS. (Le film est candidat aussi bien pour la Caméra d'Or que pour la Palme d'Or).
Projection le 12 mai à 11h00 et 16h45.
Paulette de Louise-Marie ColonLes Âmes fortes de Raoul Ruiz, le cinéaste qui filme plus vite que son ombre, est proposé en clôture de la Sélection officielle. Ce film majoritairement français a été coproduit par Nomad Films et est soutenu par Eurimages. Projection le 20 mai à 19h15.
Le court métrage d'animation Paulette réalisé par Louise-Marie Colon et produit par l'Atelier deproduction de La Cambre fait également partie de la Sélection officielle. Belle reconnaissance pour cette étudiante de première année et pour l'école d'animation de La Cambre.
Projection le 19 mai à 11h00.

Pauline et Paulette de Lieven DebrouwerLa Quinzaine des réalisateurs (Noga Hilton)
Le premier long métrage de Lieven Debrauwer (réalisateur très remarqué du court métrage Léonie, Prix du Jury à Cannes en 1996) est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Pauline et Paulette , produit par K2, est un film majoritairement belge néerlandophone, mais soutenu par les deux communautés.
Projections le 12 mai à 14h30 et le 13 mai à 17h30.
Le documentaire majoritairement français Made in USA, de Solveig Anspach et Cindy Babski, coproduit par la société belge Entre Chien et Loup (Diana Elbaum), est également sélectionné à la Quinzaine.
Projections le 17 mai à 11h30 et à 20h00.

Marion Hansel sur le tournage de NuagesLa Semaine de la critique (Espace Miramar)
Marion Hänsel est mise à l'honneur par le Festival de Cannes cette année puisque sa dernière réalisation, Nuages, est présentée en séance de clôture de la Semaine de la critique Le film, distribué par Progrès Films, sortira bientôt sur nos écrans.
Projections cannoises le 17 mai à 15h00 et à 20h00.
Production minoritaire belge, le documentaire le Cas Pinochet de Patricio Guzman (coproduit par la société belge Les films de la Passerelle) fait également partie de la sélection de la Semaine de la critique.
Projections le 16 mai à 15h00 et 17 mai à 11h00.
Boum, une animation de Pascal AdantBoum de Pascal Adant sera projeté lors de la nuit du court métrage organisée par la Semaine de la critique et Canal+. Dérapages avait été présenté dans la même section lors du Festival de 1999.
Projection le 15 mai à partir de 24h00, sur la plage.
Mireille et Lucien de Philippe Blasband, un court métrage dont nous vous avons parlé, lors de son tournage sera aussi projeté lors de la nuit du court métrage.
Projection le 15 mai à partir de 24h00.
Walking on the wild side de Dominique Abel et Fiona Gordon, un court métrage primé par Cinergie et qui possède, par conséquant, son dossier de presse électronique, sera également projeté lors de la nuit du court métrage.
Projection le 15 mai à partir de 24h00.

La Ciné-Fondation
Section consacrée aux meilleurs films produits par des écoles de cinéma, la Ciné-Fondation a choisi le court métrage belge Un veau pleurait la nuit, réalisé par John Shank dans le cadre de ses études à l'Institut des arts de diffusion (IAD).
Projection le 18 mai à 11h00.

Aujourd'hui les jeunes cinéastes
Chambre froide, court métrage d'Olivier Masset-Depasse, déjà présent sur la croisette l'année dernière, y retourne dans la section Aujourd'hui les jeunes cinéastes.
Projection le 17 mai à 14h30

Présence du cinéma belge au Forum de la ville de Cannes (Studio 13)
Enfin, parallèlement au festival, la ville de Cannes propose une sélection de films dans sa section Forum. L'an passé, le CGRI y avait présenté une vitrine du cinéma de la Communauté française qui avait connu un franc succès.
Du coup, l'expérience est renouvelée cette année et cinq courts et cinq longs métrages belges francophones inédits en France seront projetés :
Que faisaient les femmes pendant que l'homme marchait sur la lune ? de Chris Vander Stappen sera présenté en ouverture de la section, précédé de Youssou, l'enfant d'eau (court métrage d'animation réalisé par un collectif d'enfants et d'adolescents). Le film sortira sur les écrans belges en juin prochain.
Projection le 10 mai à 19h30.
Regarde-moi de Frédéric Sojcher (qui sortira sur nos écrans le 9 mai 2001) et dont nous vous parlons dans ce numéro, précédé de Raconte de Guillaume Malandrin.
Projection le 11 mai à 11h00 et le 12 mai à 21h00.
Thomas est amoureux de Pierre-Paul Renders, précédé de Walking on the Wild Side de Dominique Abel et Fiona Gordon.
Projection le 12 mai à 11h00.
Pleure pas Germaine d'Alain de Halleux, précédé d'Écho de Frédéric Roullier-Gall.
Projections le 13 mai à 11h00 et, salle Raimu, à 21h00.
L' Amour en suspens d'Herman Van Eyken, précédé de Quand on est amoureux, c'est merveilleux de Fabrice du Welz .
Projections le 14 mai à 11h00 et, salle Raimu, à 21h00.
Les Siestes grenadines de Mahmoud Ben Mahmoud.
Projections le 14 mai à 9hh00, le 17 mai (La Licorne) et, salle Raimu, le 10 mai à 21h30 et le 11 mai à 14h30.

Marché du Film (Bunker)
Osveta de Jan Hintjens. Projections le 11 mai à 15h30 et le 15 mai à 17h30, (Palais G), la Vie politique des Belges de Jan Bucquoy. Projections le 12 mai à 17h30 (Palais B) et le 17 mai à 15h30 (Palais E).
Pleure pas Germaine d' Alain de Halleux. Projections le 12 mai (Palais D) et le 16 mai à 17h30 (Palais C).
L' Amour en suspens d'Herman Van Eycken. Projections le 15 mai à 15h15 et le 17 mai à 15h30 (Palais D).

Découverte de la Belgique francophone
Le 15 mai, à 11h, sur la Plage Orange :
Muno de Bouli Lanners, 26'
Tous à table d'Ursula Meier, 30'
Smiley de David No, 22'
La Télévision de Marc-Olivier Picron, 12'
Premier amour de Bernard Garant, 8'

commentaires propulsé par Disqus