Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Thierry Zéno a quitté ce monde

Les Amours d'une blonde

Les fées Rita (Hayworth) et Greta (Garbo) ne se sont pas penchées sur mon berceau pour souffler les poussières d'étoiles qui auraient pu étinceler mon parcours de cinéaste. Du plus loin que je m'en souvienne, c'est probablement dans un trou noir que tout s'est décidé. Ou plutôt, des trous noirs sur un écran blanc et gris qui contrariaient les Amours d'une blonde.
Cela se passait à Namur, dans un ciné-club très catholique animé par un abbé très cinéphile qui avait programmé le film de Milos Forman pour l'édification de ses jeunes ouailles. Hélas pour nous, quand la blonde se mit à aimer son militaire, la main de l'abbé est venue s'interposer entre le projecteur et l'écran : l'ombre d'aucun sein ne pouvait semer la tentation dans nos fragiles consciences !
Mais comment le très brave abbé pouvait-il savoir quand mettre fin à sa censure manuelle ? Hélas ! en entrouvrant ses doigts ! C'est ainsi que nous avons vu les noirs doigts de l'abbé cisailler les belles chaires blanches et grises des amants de Tchécoslovaquie.

commentaires propulsé par Disqus