FacebookTwitter
01/08/1999
 

Honte d'être belge de Manu Laurent

Honte d'être belge

Honte d'être belge joue la carte du reportage, document d'investigation et traite de l'affaire Sémira Adamu (la jeune africaine expulsée de Belgique et décédée dans des conditions suspectes lors de son transfert à l'aéroport de Zaventem), un des plus douloureux faits de société qui marqua l'actualité de l'année 1999. Le réalisateur-reporter Manu Laurent y développe une analyse sans concessions de la portée de l'événement, entrecoupant flashes du J.T. de la RTBF et prises d'images en direct lors des manifestations organisées par le Collectif contre les expulsions, le tout éclairé par des interviews des membres de ce collectif. On peut reprocher à ce documentaire d'être partial, de ne pas avoir donné la parole aux gendarmes ou au Ministre de l'Intérieur (encore eut-il fallu qu'ils acceptent de témoigner). Mais le contexte qui obligea le Ministre Tobback de démissionner, plaide pour l'engagement dont Manu Laurent fait acte en offrant ce document brutal et revendicatif. Comme il pose si bien la question à la fin du documentaire :
Et dans 20 ans, si cette volonté de silence persiste, combien de centres fermés pour étrangers en attente de leur expulsion y aura-t-il encore ? Et surtout combien d'occasions d'avoir Honte d'être Belge.

Honte d'être belge
Documentaire, 11'51
Real. Et Scén. : Manu Laurent. Photo. : Olivier Verdoot. Cadre : Clément Hingrai. Son : Philippe Kohn. Mont. Sandra Liénart

Philippe Deprez
commentaires propulsé par Disqus