Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
juillet - août 2006
13/07/2006
 

Intro : La place du réalisateur

Dossier

Le rôle du réalisateur dans la direction artistique d’un film est de moins en moins assuré. Les années soixante ont vu son triomphe avec l’apparition de la Nouvelle Vague. En ce début de troisième millénaire on essaie, de plus en plus, de cantonner le regard créatif du réalisateur dans le rôle d’un exécutant à partir d’un projet de producteur (best-seller, manga ou jeu vidéo) ou des contraintes de diffuseurs (les chaînes de télévision co-productrice ne veulent en rien bousculer le confort du spectateur du prime time). Dès lors, qu’en est-il d’une diversité culturelle que l’Unesco a votée ? L’auteur se pose la question : « MEDIA, le programme audiovisuel européen, reprend à son compte les terminologies du marketing du cinéma hollywoodien. Et si la stagnation économique du cinéma européen provenait de son inaptitude à offrir un discours différent ? Et si, en nous battant avec les armes de l’adversaire, nous étions battus d’avance ? »

En publiant Le Manifeste du cinéaste (éditions  du Rocher, Paris, 2006) Frédéric Sojcher nous offre une synthèse des problèmes que rencontre le cinéaste d’aujourd’hui. Nous vous en offrons deux extraits et un compte-rendu d'un débat organisé autour du livre.

- Extrait 1. :  Le réalisateur et l’écriture cinématographique

-  Extrait 2. : Diversité et exception culturelle

- Le débat qui a réuni autour du Manifeste du cinéaste, au Théâtre Poème, le 17 juin dernier, Frédéric Sojcher, Jean-Jacques Andrien, Vincent Lannoo, Luc Jabon, Jaco Van Dormael , Fabrice du Welz et Dan Cukier.

 

 

commentaires propulsé par Disqus