Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Septembre 2011
15/09/2011
 

Jacques Borzykowski, cinéaste de la transmission

Réalisateur engagé, Jacques Borzykowski met un point d'honneur à offrir son art, son expérience et son regard au service des causes les plus diverses, pourvu qu'elles lui semblent justes, humaines et ouvertes sur le monde. De son œuvre de documentaliste aux sujets aussi hétéroclites que les conditions de travail, l'éducation des enfants, la rencontre de musiciens d'horizons éloignés ou de découverte du patrimoine bruxellois par ses habitants, un même fil rouge ressurgit : la transmission. Jacques Borzykowski se lance volontiers dans n'importe quelle aventure, collabore avec l'une ou l'autre association, à condition qu'elle lui permette de mener son enseignement pédagogique en tant que « passeur » de connaissances. Puiser dans le vécu des uns pour donner matière à réflexion à d'autres. Depuis cinq ans maintenant, Jacques accompagne Yves Hanosset, historien d'art, au sein de l'association Patrimoine à roulettes, dans son cheminement d'éclaireur de l'espace urbain de la ville de Bruxelles. Cette ville qui cache dans ses pierres la mémoire de son histoire, ne se livre qu'aux regards avertis. Yves Hanosset défend l'idée qu'il faut d'abord apprendre à sentir l'espace avant de le regarder pour mieux se l'approprier. Notre bien-être dépend de l'appréhension que nous avons de l'espace dans lequel nous circulons. Ne pas connaître l'histoire des rues, des places, des monuments d'une ville nous fera toujours nous y sentir étranger. Cette pédagogie du patrimoine est d'autant plus importante pour les citoyens qui n'ont pas encore inscrit leurs souvenirs dans l'histoire de la ville, dans sa métamorphose. De cette rencontre avec l'historien d'art, Jacques Borzykowski a réalisé trois films, chacun d'une trentaine de minutes :Le Patrimoine, icône au quotidien, ou comment des étudiants d'une école secondaire artistique interprètent les monuments historiques de la capitale, Le Patrimoine ça déchire !, ou l'aventure d'élèves d'une classe de cinquième primaire de Schaerbeek à la découverte des monuments et sites qui parsèment le trajet du tram 92. Le troisième volet, Passeur de patrimoine, sera présenté en avant-première ce vendredi 23 septembre 2011 au Centre Bruegel dans le quartier des Marolles. Il raconte l'histoire d'aspirantes institutrices, stagiaires dans une école primaire implantée dans ce quartier chargé de l'histoire de la ville et du pays. Les enfants, eux, sont pour la plupart, des primo-arrivants, déracinés de leur culture et sans repères historiques. Une rencontre émouvante qui nous fait revoir la ville différemment. Jacques Borzykowski possède cette qualité essentielle à tout pédagogue, qui est de faire découvrir plutôt qu'apprendre, disparaissant devant ses sujets pour mieux les montrer à travers son regard d'artiste.

commentaires propulsé par Disqus