Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/01/2008
 

Jean-Claude, Frédéric, Lucien... et quelques autres de Michel Noirret

jean claude, frédéric, lucien...Quatrième titre de la série initiée par la Cinémathèque de la Communauté française de Belgique et consacrée à des cinéastes belges et aux métiers du cinéma, le film de Michel Noirret rend hommage à cet homme méconnu qu'est le compositeur, musicographe et pédagogue Jean-Claude Bartsoen, né à Bruxelles en 1923. On y évoque aussi bien tout son parcours professionnel que ses amitiés. Bartsoen lui-même, aujourd'hui âgé de 84 ans est longuement interviewé. 

"Le travail de Jean-Claude Bartsoen, c'est le travail de toute une vie", dit Jean-Pierre Deleuze, professeur d'analyse musicale au Conservatoire Royal de Mons. Une vie consacrée à la pédagogie musicale, une pédagogie originale et ludique orientée aussi bien vers l'apprentissage de la musique par les tout petits que vers les hautes études musicales dans les conservatoires. Une pédagogie basée, avant tout, sur l'écoute et sur le fait que la pratique doit précéder la théorie, base de toutes les recherches pédagogiques ultérieures de Bartsoen.

Dès les années 50, Bartsoen travaille pour le cinéma, composant une cinquantaine de musiques de films, entre autres pour des documentaires de Lucien Deroisy et Frédéric Geilfus avec lesquels il nouera une véritable amitié.

Une vie marquée par la passion et par l'amour de ce qu'il appelle "son passe-temps" plutôt que "son métier", une passion encore bien présente aujourd'hui.

En bonus, un CD d'opéra radiophonique d'après un conte de Jean de La Fontaine enregistré par l'orchestre de chambre et les choeurs de la RTB le 18 novembre 1960 et intitulé La Jeune Veuve. Voilà qui permettra aux amateurs de mieux situer Bartsoen et de découvrir une partie de son oeuvre.

Jean-Claude, Frédéric, Lucien... et quelques autres- Michel Noirret - 2007

commentaires propulsé par Disqus