Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/01/2000
 

Joëlle Camus

joelle camusNée à Bruxelles, Joëlle, déjà toute petite, était fascinée par les images. Avec sa soeur, en se cachant des parents, elle se scotchait devant la lucarne télévisée. Elle ne comprenait pas grand-chose sinon qu'un monde étrange et merveilleux s'offrait à son regard. A sept ans, elle danse à partir de sketches musicaux de son cru. Ce qui l'amène tout naturellement à suivre parallèlement à ses études des cours de solfège, de piano et de danse. A quinze ans, elle joue dans "Du vent dans les branches de sassafras", la pièce de théâtre de René de Obaldia, et affirme à ses parents éberlués - qui se demandaient quand elle allait se décider à choisir un métier - qu'elle a trouvé sa vocation. Dès lors, elle suit les cours d'interprétation de l'IAD et tourne l'un de ses premiers films avec Stéphane Carpiaux (Lucas). Mais la magie des planches l'attire comme un aimant et elle se retrouve dans "La Leçon" de Ionesco. Elle est ravie d'entendre, jouant la fée clochette dans Peter Pan, une petite fille confier à sa maman : " Je veux devenir Clochette ! " Repérée par Mathias Gokalp qui lui propose l'un des deux rôles principaux de son dernier film, on la découvre chantant, dansant et jouant dans Rachid et Martha, une comédie musicale décapante qui a obtenu le Prix Cinergie au dernier Média 10/10. Dans un mois, elle se retrouvera sur le plateau de cinéma de Coeur et visage avant de rebondir au théâtre.

 

commentaires propulsé par Disqus