Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/10/2003
Mots-clés : critique de cinéma,
 

L'âge selon Elise d'Agnès de Ryckel

 Documentaire intimiste tourné en la plus grande partie en intérieurs, L'âge selon Elise questionne et nous rapproche d'une très alerte et rieuse femme âgée de 87 ans : Elise. Documentaire, portrait intimiste axé sur une réflexion autour de l'âge et du vieillissement, L'âge selon Elise débute sur cette question de la réalisatrice à Elise, que pense-t-elle des centenaires et de la vieillesse?
Le film se déroule dans l'appartement de la dame ou décoration classique cohabite avec les reliefs de notre modernité que sont téléphone sans fil, télévision et four à micro-ondes, univers mêlant les temps où se déplace avec la plus grande aisance Elise. Au mur de nombreuses photos de sa jeunesse, de sa vie et de celle de ses enfants, petits enfants et arrière petits enfants. Sans hésiter elle répond à la question de l'âge en insistant sur l'importance de la conscience et de la lucidité et nous livre le secret de son humeur sereine : le rire, «rire est un médicament et quand il ne vient pas il ne faut pas hésiter à le provoquer ».
Malgré son grand âge, Elise tient à continuer à assumer ses occupations quotidiennes seule concession, quand la marche lui est devenue difficile elle a opté pour un fauteuil roulant considérant que deux cannes l'auraient trop handicapée. Facétieuse et gourmande de la vie Elise projette son avenir dans des rêves que l'on pourrait lui croire interdits comme un baptême de l'air en montgolfière ou un voyage au Brésil pour le carnaval de Rio...
Portrait débordant d'humanité et de savoir vivre, L'âge d'Elise, démontre que l'aulne de la qualité et de la joie de vivre se moque des chiffres et comme il est si bien dit en introduction du sujet : On est pas vieux tant qu'on cherche (J. Rostand)

commentaires propulsé par Disqus