Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/01/2006
 

L'Art Nouveau à Bruxelles de Christian Mesnil

 

L'art nouveau à bruxelles

Christian Mesnil a découvert la richesse de l'Art Nouveau dans les années 70, alors qu'il tournait Bruxelles, Une ville à sauver. Encore peu valorisé à l'époque, le style a plu au réalisateur qui s'est lancé dans des recherches passionnées sur le sujet, en les intercalant avec plusieurs autres projets et de nombreux documentaires. Réalisé en 1999 avec le soutien de la Cocof, et sorti maintenant en DVD par Boomerang Pictures, L'Art Nouveau à Bruxelles est un des résultats de cette passion, alors que nous attendons toujours le biopic de Victor Horta. D'ailleurs, la figure-symbole de l'Art Nouveau avait déjà été à l'origine d'un autre projet du réalisateur; un court métrage inclus dans les bonus de ce DVD.
Au début du 20ème siècle, les changements socio-économiques vécus en Europe et à Bruxelles se sont réfléchis dans l'urbanisme de la ville. Des nouvelles avenues se dessinent, des nouveaux jardins se construisent, et un nouveau style architectural donne à la capitale d'un jeune pays des contours sensuels, inspirés des éléments de la nature. En partant de ce contexte historique, Mesnil construit un documentaire aux allures académiques où chaque chapitre est consacré à un architecte. Au-delà de l'omniprésence d´Horta, nous trouvons Hankar, Vandevelde, Blérot, Strauven, Hamesse, Saintenoy et Cauchie parmi ceux qui ont conçu des maisons comme une métaphore de la nature et comme une prolongation de la personnalité de ses habitants.

Françoise Aubry, conservateur du Musée Horta, parle de l'existence d'un univers non réel qui fonctionnerait comme la recréation d'une "nature fantasmée". 

Christian Mesnil filme les beaux bâtiments Art Nouveaux de la région bruxelloise sans, pourtant, oublier de souligner l'incursion des architectes modernistes dans le domaine social. Loin de l'aura des milieux bourgeois auxquels l'Art Nouveau est inévitablement associé, la camera nous fait découvrir comment le style s'est exprimé dans plusieurs bâtiments sociaux du centre-ville, où la brique – le matériel le moins coûteux – était utilisée de différentes manières, avec d es formes et des couleurs qui permettent une multiplicité de points de vues. Mais la recherche du réalisateur va encore plus loin que l'héritage qui nous a été laissé jusqu'à ce jour. Une plongée dans des images d'archives nous montre la Maison du Peuple, projet d´Horta à la demande du Parti Ouvrier. Détruit en 1965, malgré les protestations des architectes du monde entier, le bâtiment était un des exemples les plus réussis de l'Art Nouveau dans le domaine social. Entre les lignes, nous lisons une alerte pour que s´arrêtent de pareilles destructions. Ce n'est plus Bruxelles qui est à sauver, mais un style qu'il faut protéger.

Le regard de Mesnil sur l'Art Nouveau semble avoir été poussé à la fois par une espèce de mission de transmission et par une envie de dénoncer. On dirait, néanmoins, que malgré cette double démarche, la passion du réalisateur a cédé sa place à une présentation excessivement explicative, éloignée du style libre et flamboyant qui a caractérisé l'Art Nouveau et ses maîtres. Malgré son rythme coupé - et dicté par une structure carrée - L'Art Nouveau à Bruxelles reste une excellente compilation d'images et de références sur les plus emblématiques bâtiments d'un style et d'une époque.


L’Art nouveau à Bruxelles de Christian Mesnil, un DVD édité par Boomerang Pictures

 

commentaires propulsé par Disqus