Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
15/09/2010
 

L'imagination, dernier rempart contre la crise économique

Le discours positiviste des parents ou proches, soucieux d'apporter un soutien moral face à des situations d'échec peut paraître naïf et puéril, mais tellement réconfortant ! Par contre, prétendre que la crise économique et financière que nous vivons doit être un « stimulant pour la créativité », ressemble à une injure et un manque de respect à tous ceux qui en paient les conséquences.

Au nom de cette crise, les enveloppes budgétaires publiques subissent un écrémage drastique; l'enseignement vit une crise sans précédant, l'investissement dans les domaines culturels et artistiques rétrécit à vue d'œil, les aménagements publics pour faciliter le bien-être des citoyens sont freinés, pour ne pas dire stoppés. Devant cette situation où les couches de la population les plus faibles sont encore plus affaiblies, où les inégalités sont renforcées, il est indécent de prétendre que la solution à nos maux se trouve dans l'imagination !
Il est vrai que le cinéma belge a prouvé, jusqu'à présent, que l'art de la débrouille est un incitant à sa vitalité, mais tous aujourd'hui sonnent l'alarme de l'essoufflement. Sans moyens publics, l'industrie cinématographique risque de s'éteindre. À moins qu'elle ne soit récupérée par les plus offrants. Pourquoi pas, mais pourra-t-elle encore exiger la même liberté d'expression tant dans sa forme que dans son contenu ?
Soyons attentifs à ne pas nous laisser glisser vers la privatisation du savoir sans quoi tous les combats pour la démocratisation de la culture auraient été vains.

commentaires propulsé par Disqus