Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Janvier 2012
 

La Boris touch de Babel

« Babel » est une fiction autobiographique de Boris Lehman, cinéaste nomade, devenu et resté tel quel dans l'errance de la vie. Un coffret DVD nous offre le premier chapitre du parcours du cinéaste, de 1983 à 1990. La première page du livret qui accompagne les trois DVD nous montre une photo d'Antonin Artaud. Boris Lehman a été éducateur dans un hôpital psychiatrique, le club Antonin Artaud. Après avoir lu ses textes sur les Indiens Turahumaras, il décide de se rendre au Mexique avec sa caméra Arriflex 16mm et son Nikon pour découvrir leurs traces. Un plan pour explorer leur passé et approfondir le sien, pour quitter les certitudes de la vie et en partager d'autres autour de l'autoroute mythique de ces Indiens du Mexique. Une façon de bifurquer dans les sentiers qui les entourent, entre les corridors de la raison et les échantillons de la déraison. Avant de quitter la Belgique, pays dans lequel il vit, le cinéaste essaie de capter son propre espace en parlant avec les gens qui l'entourent. Serge Daney explique dans le livre : « De par sa déambulation, traversée d'arrêts et de rencontres, Boris est vraiment le lieu, physique et corporel, de tous ces personnages qui viennent à son écoute ou lui prodiguent des conseils». Le film démarre à Waterloo qui n'est pas que la morne plaine de la défaite de Napoléon, mais le titre d'un film d'un homme-clé de notre cinéma : Edmond Bernhard. Le film se termine lors de la reconstitution de la célèbre bataille qui a permis le retour de la restauration monarchique en Europe. Entre-temps, il y a notamment un épisode kafkaïen où Boris cherche du travail à l'INSAS après avoir reçu son préavis du club Antonin Artaud. « Babel » est un vaisseau-amiral de notre cinéma; il nous démontre que filmer la vie comme le fait Boris, c'est aussi transformer celle du spectateur. « Mon cinéma est promenade, voyage (dans l'espace et dans le temps, mais aussi à l'intérieur de moi-même), glanage, rencontres, déambulations et qui veut me suivre ou m'accompagner fera le voyage avec moi, je veux dire fera le film » (Boris in Trafic 79, 11/2011).

              

Babel, 380 minutes, 3DVD et un livre de 160 pages, abondamment illustré par Boris Lehman ainsi qu'une cartographie de Bruxelles "Itinéraires de Boris dans Babel et  édité par Re-Voir, Yellow Now et Dovfilms.

 

 

commentaires propulsé par Disqus