Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Octobre 2005
01/10/2005
Mots-clés : sortie en DVD,
 

La Femme de Gilles

En ce mois d’automne, la sortie de La Femme de Gilles de Frédéric Fonteyne est un petit événement. Ce film, dont nous avons maintes fois parlé, fut l’objet de notre concours avec le CGRI et La Libre Culture et cinéma l’an dernier. La suite, vous la connaissez, notre lauréate Natacha Pfeffer est allée à Cannes, y a vu 16 films, et en parlé sur notre site et dans La Libre Culture et Cinéma.

La Femme de Gilles

Adapté d’un roman de Madeleine Bourdhouxe, La Femme de Gilles, un an après sa sortie en salles, est édité en DVD. Nous vous avons parlé du film dans les plusieurs webzines précédents. Les Suppléments qui vous sont offerts : Bonus Tout d’abord, un très chouette making off de Christine Rabette qui couvre les deux périodes du film, août et octobre 2003. Il démarre en mai, lors de la fin des repérages, des essais de costumes et des répétitions. Au Grand-Duché de Luxembourg, la production, pour les facilités du tournage, décide de construire une maison aux panneaux pivotants afin de faciliter le travail de la caméra. Une caméra qui, épousant le regard d’Eliza, est en légère contre-plongée pour suggérer son vertige. Un film de Nadia Benzekri , la petite fille de Madeleine Bourdhouxe, nous retrace l’itinéraire de la romancière. On y apprend, entre autres choses, la fascination de Madeleine Bourdhouxe pour Madame Bovary de Gustave Flaubert. Nous apprenons que lors de fréquents séjours à Paris, elle fréquente Sartre et Simone de Beauvoir, que pendant la guerre, lorsque Gallimard était aux mains de Drieu la Rochelle, sympathisant nazi, elle refusa de se faire publier. Frédéric Fonteyne est interrogé par Jean-François Pluygers et commente les scènes qu’il s’est résolu à couper au montage pour des questions de cohérence globale.

commentaires propulsé par Disqus