Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

La fin du monde de Michael Havenith

dessin du film La fin du monde de Michael HavenithIllustration de Gwendoline Clossais

C’est la fin de l’année, juste avant Noël. Les gens font leurs courses dans une grande surface. Les fraises ont été transformées en boules de noël pour le sapin, un client fait un stock de conserves, un gardien de la sécurité photographie avec son portable une jolie caissière… Il est tard, la fermeture est proche et, dans l’ensemble, tout semble bien se passer. Dehors, gronde un orage anachronique et un vent à déraciner un arbre. Le gardien explique à son collègue qui vient d’arriver son envie d’épouser la jolie caissière. Les écrans de contrôle donnent à voir la clientèle dans tous ses états.

Et puis, tout se précipite. D’un petit acte isolé sans grande conséquence, le battement d’aile du papillon va provoquer la tempête. Les lampes balancent, l’obscurité gagne du terrain. La panique s’installe. Le gardien pète un câble. Faut pas que les clients sortent.

Et à propos de câble, son collègue qui est sorti sous une pluie battante repère ce qui cloche. Il faut intervenir, réparer la panne, rassurer la clientèle, remettre les choses en ordre.

Parce que d’ordre, il n’y en a plus des masses à l’intérieur de la grande surface. Dans le noir, les bas instincts se révèlent les uns après les autres et les plus vertueuses personnes peuvent perdre leurs motivations. Ou les interpréter différemment.

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus