Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/12/2003
Mots-clés : critique de cinéma,
 

La Nuit du 6 au 7 de Patrice Bauduinet

7', fiction expérimentale, noir et blanc, 35mm, 2003


Au tout début du monde, il y eut les instants de la création et Dieu y travailla ferme pour parvenir à mettre un peu de vie sur notre belle planète. En fin de création, en pleine jouissance, il opta pour donner à la terre une petite chose qui va s'avérer essentielle dans notre vie à tous : la Bintje. (une patate mais pas n'importe laquelle !)
Dans un décor tiré tout droit de la Genèse, Eve (Cécile) et Adam (Jean-Yves) se rencontrent comme à l'origine, nus et curieux, reniflant leurs odeurs et touchant ici et là de petites choses érectiles. Dans un chaos indescriptible, un attroupement de femmes dans le même appareil qu'Eve scande violemment « Bintje, Bintje » comme une incantation à la fertilité, au stupre et à la crasse. Car, ce scénario, écrit par feu André Blavier comporte en son sein (la bintje) une maxime bien connue et principe de Blavier : la Crasse forme un revêtement protecteur.
Agglutinées, pressées, les bintjes finissent en purée. Rattrapant Eve au tournant, elle l'entraîne dans de voluptueuses circonvolutions. La chantilly n'a qu'à bien se tenir.
Je pressens déjà votre interrogation : mais que fais donc la Vierge ?

illustration de Gwendoline Clossais

commentaires propulsé par Disqus