Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Octobre 2004
01/10/2004
 

La vie d'un lecteur au temps de la fin du livre de Luc Jabon

La lecture peut être fatale : quand on est atteint du virus, on s'en débarrasse difficilement

La lecture peut être fatale, quand on est atteint du virus, on s'en débarrasse difficilement. Même le manque de temps n'est pas une raison suffisante que pour arrêter ; il y a toujours moyen de lire, dans le métro, les embouteillages, en déjeunant ou en prenant son café, parfois même en conduisant ! Et quand on se donne au vice ...! Quelle luxure !

Mais comment est-on amené à se donner à la lecture ? Voila une question à laquelle parents et éducateurs sont curieux de trouver une réponse. Luc Jabon a pris beaucoup de plaisir à questionner des personnes sur leur vice (encore) avouable pour essayer de faire le portrait du lecteur.

C'est toujours dans le plaisir que naît la passion, souvent pour se rappeler les moments délicieux de connivence avec le lecteur, que cela soit la maman, le soir avant d'aller dormir ou le grand-père les dimanches familiaux.
Le livre peut être une bouée de secours à des moments de solitude profonde. C'est ce que révèle le témoignage d'un détenu de la prison de St-Gilles et du bibliothécaire. Ce détenu, vraisemblablement illettré, explique qu'en recherchant une aide à sa détresse psychologique, il a lu un livre qui l'a beaucoup aidé. Grâce à deux bons dictionnaires qu'il consultait régulièrement pour mieux comprendre ce qui y était écrit, il a ainsi presque tout compris de cet ouvrage de ... « Freud, c'est le nom de l'auteur. »

Un autre moment marquant de ce documentaire-fiction c'est l'apparition du « commando lecture » donnant une lecture publique du « Prologue » de Bernard-Marie Koltès dans une classe du secondaire. C'est une séquence très belle, où les jeunes qui ne lisent plus (tout le monde sait cela) ont applaudi vivement cette « représentation » donnée par une demi-dizaine de comédiens qui jouent le texte. C'est un film qui donne envie de se replonger dans la lecture.

commentaires propulsé par Disqus