FacebookTwitter
01/12/2003
 

Laurette de Thomas Horman

Voilà un film qui aura suscité quelques discussions. Le réalisateur s'y attache à nous montrer Laurette Onkelinx sous un jour particulier mais certes classique. Mais voilà, qui du réalisateur ou de Laurette réussit le mieux à raconter ce qu'il y a à dire. Nous restons perplexes sur la tonalité des choses. Lorsque Laurette apparaît positivement, elle subit sans tarder une résistance acharnée qui pourrait accroître l'ambiguïté qui tourne autour de la position même du réalisateur. Simple observation critique ou film de propagande ? Je pense plutôt à une envie de rencontre avec une personnalité politique qui au-delà de sa fonction évoque charme et bagou. Séduction fatale quand tu nous tiens !

T. Z.

 

commentaires propulsé par Disqus