Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Le cinéma a besoin de vous. Engagez-vous !

Il y a une petite dizaine d'années, les discussions autour des politiques de financement du cinéma enflammaient les esprits et les imaginations. On se prenait à rêver aux jours bénis où entrepreneurs et mécènes pourraient, d'un geste large et magnanime, investir dans la création cinématographique.

Enfin l'argent coulerait à flots ! Il n'y aurait que des avantages à mettre de l'argent dans le 7e art : celui de donner son argent à la création plutôt qu'aux impôts (grandiose pour les mécènes en herbe !), être invité sur les plateaux de tournage, les avant-premières. Bref, faire partie de cette grande famille qu'est le cinéma ! C'est sûr, personne n'hésiterait à le faire. Et effet, personne n'hésite, les fonds levés par le Tax Shelter sont impressionnants et ne font que croître, mais pas toujours pour les raisons que nous croyons...

Déduction fiscale (pas mal), investissement sans risque dans un produit culturel, et 4 à 10, voire 15 % d'intérêt sur le montant investi : mieux que la bourse ?! Lorsqu'on sait compter, on a vraiment intérêt à trouver les bons filons, les films qui vont rapporter.

Dans quelle dérive s'engage-t-on ? Les investisseurs vont donc vouloir lever des fonds pour les films de divertissement, grand public. Pour les autres, ceux qu'on appelle films d'auteurs, n'y aura t-il plus que les subsides de la Commission d'aide au cinéma ?!... On nous dit que des adaptations vont se faire. Espérons qu'elles iront dans le sens d'un rééquilibre.

commentaires propulsé par Disqus