Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Novembre 2011

Exercice de l'Etat

Abécédaire désordonné (Claude François)

Nicolas Provost : L'Envahisseur

Suzana Amaral

Pulsar en DVD

Sorties DVD

et également

02/11/2011
Mots-clés : théorie du cinéma
 

Le cinéma : l’art d’une civilisation 1920-1960

Après avoir publié une anthologie déjà monumentale, Le cinéma, naissance d’un art (1895-1920), Daniel Banda et José Moure, tous deux enseignants à Paris 1 en esthétique, récidivent avec bonheur avec cette anthologie de textes venus de partout et d’ailleurs. Des Années Folles à la Nouvelle Vague, une sorte de tour du monde des espoirs et des crises qui vont agiter l’art cinématographique. À feuilleter avec plaisir. 

le cinéma, l'art d'une civilisation de Daniel Banda et José MourePartant de l’idée que le cinéma est un art qui, par sa technique et son histoire toute récente, se lie intimement à la grande Histoire, Banda et Moure tentent de rendre perceptible ici l’évolution de la pensée sur le cinéma à travers les textes de nombreux artistes - cinéastes, peintres, écrivains et autres essayistes, journalistes, penseurs et philosophes - venus d’horizons géographiques et politiques très divers : d’Aragon à Benjamin Fondane, de Vigo à Astruc, de MacOrlan à Kracauer. Mais il ne faudrait pas voir dans cette anthologie un grand fourre-tout. Outre qu’elle nous permet de découvrir bon nombre de textes aujourd’hui difficilement accessibles, voire pas du tout accessibles (beaucoup d’entre eux sont des traductions des auteurs), on peut aussi se régaler à feuilleter cet ouvrage bourré d’idées, d’éruditions, de poésies, de philosophies esthétiques et politiques et saisir de nombreuses polémiques à travers divers articles qui discutent, se répondent et se disputent. Le cinéma : l’art d’une civilisation donne à percevoir la genèse d’une pensée autour et sur, la place d’un nouvel art dans la pensée philosophique, politique et artistique du XXe siècle. Ample et foisonnant, ce livre d’une grande érudition s’emploie donc à ressaisir l’évolution des idées sur le cinéma du cinéma muet, porteur de tous les espoirs d’un art nouveau, populaire, émancipateur à l’avènement du parlant comme la mise en doute du rapport entre le cinéma et le réel, jusqu’à l’émergence de la télévision et l’affirmation d’une nouvelle geste créatrice. Il donne à voir, finalement, à partir du cinéma, l’histoire, en effet, d’un certain vingtième siècle, son bouillonnement intellectuel et artistique, ses rêves, ses espoirs, ses déchirures et ses déceptions. 


Le cinéma : l’art d’une civilisation 1920-1960
Textes choisis et présentés par Daniel Banda et José Moure. Paru dans la collection Champ Art, chez Flammarion, 2011.

commentaires propulsé par Disqus