Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
12/05/2011
 

Le Dernier Voyage de Tanya, d'Aleksei Fedorchenko

Le dernier voyage de Tanya

tanyaOn en pince pour les deux oiseaux du film Le Dernier voyage de Tanya de Aleksei Fedorchenko. Vont-ils, enfermés dans leur cage, tout au long de ce road movie qui se déroule dans l'espace russe, nous emmener à découvrir le secret de Tanya ? Celle-ci est à l'origine du périple de nos oiseaux ainsi que de celui de deux hommes d’âge mûr. Après la mort de Tanya, Miron, son époux et Aist, son ami, mais qui était peut-être aussi l’amant de la défunte, accomplissent le dernier voyage pour respecter la coutume des Méria, une ancienne tribu finnoise installée depuis des siècles en Russie. Miron et Aist se soumettent à cette tradition ancestrale et à son rituel païen en lavant le corps de Tanya afin de la mener vers son ultime royaume. Dans la tradition des Méria, on n'enterre pas, on brûle afin d'offrir les cendres à un lac sacré. Tout au long du voyage, les deux hommes, dans la tristesse du deuil, se remémorent le passé pendant le parcours. Ils transportent dans leur voiture le corps de Tanya entouré d'une couverture. Cette femme adorée par deux hommes est un hymne du réalisateur Aleksei Fedorchenko à la précarité charnelle du corps de la bien aimée.

Le récit se déploie à travers la voix-off de Aist qui donne l'impression de mener le jeu vers ce voyage mystérieux d'une rive à l'autre, d'un rêve à l'autre vers un secret qui ne se dévoile qu'à la fin.
Depuis Andreï Tarkovski, Otar Iosseliani et Sergeï Paradjanov, le cinéma russe se déploie désormais autour d'Alexandre Sokourov (Mère et fils), Andreï Zviaguintsev (Le Retour) et Sergueï Loznitsa (Mon Bonheur). On peut désormais y ajouter Aleksei Fedorchenko.

Bonus

Le point faible : sa simplicité fait penser à certaines émissions de la télé d'aujourd'hui. Pas la moindre nouvelle sur le cinéma russe qui reste inconnu au bataillon du cinéma à l'Ouest. Un bonus d'autant plus étrange, à défaut d'être bizarre, que Cinéart nous offre très rarement ce genre de bonus (par exemple voyez les deux très beaux bonus accompagnant Sans Toit ni loi d'Agnès Varda édité par Cinéart).

Le Dernier Voyage de Tanya, d'Aleksei Fedorchenko, édité par Cinéart et diffusé par Twin Pics.

commentaires propulsé par Disqus