Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
12/01/2009
 

Le Mariage de Mlle Beulemans de Michel Rochat

le mariage de mlle BeulemansLe Français s’est toujours moqué des accents régionaux outre hexagone, et les Belges font les choux gras des blagues de nos amis voisins. Pour se faire respecter et nous hausser au niveau international, les Bruxellois ont formaté leur langage, effaçant les « tu sais hein », les « tiens donc », les «une fois», alignant la musicalité de la voix sur une note monocorde et si possible montée d’une tierce en fin de phrase pour redescendre à pic sur la dernière syllabe afin de donner l’illusion de venir d’une autre capitale. 
À la honte d’être considéré comme un provincial, s’ajoute la volonté politique de nettoyer la langue de ses modulations rappelant les racines flamandes, engagée par les intellectuels pour marquer leur identité francophone.

Ce qui a mis définitivement dans les tiroirs du folklore la langue bruxelloise. Personnellement, nous ne revendiquerons pas sa résurrection, mais quand il nous est offert de la retrouver dans les témoignages du passé, nous en prenons toujours beaucoup de plaisir !

Il n’y a pas si longtemps, Le Mariage de Mlle Beulemans faisait partie des classiques de la culture bruxelloise, au même titre que les marionnettes de chez Toone (avant qu'elles ne deviennent produit touristique) et tout citoyen de la capitale avait vu, soit assis dans la salle du fameux Théâtre des Galeries soit devant sa télévision (retransmission assurée pendant la période des fêtes de fin d’année) la célèbre pièce de Fonson et Wicheler, mettant en scène la délicieuse Mlle Beulemans qui parvient à mettre dans la bouche de son amoureux parisien l’accent et les mots qui convaincront les parents Beulemans de lui donner la main de leur fille. La RTBF nous a fait le cadeau de restaurer ses enregistrements et de les éditer dans un double DVD, comprenant les représentations du spectacle de 1967 et de 1978 (celle-ci en couleur). Un moment de franche rigolade avec intérêt anthropologique à (re)découvrir et surtout à transmettre aux plus jeunes, histoire de savoir d’où nous viennent les « rouche » et les « non peut-être !».

Le Mariage de Mlle Beulemans, spectacle écrit par Jean-François Fonson et Fernand Wicheler, captations réalisées par Michel Rochat en 1967 (avec Christiane Lenain, Jacques Lippe et Irène Vernal et 1978 (avec Christiane Lenain, Jacques Lippe et Ania Guedroitz. Double DVD édité par RTBF éditions. 

www.boutique.rtbf.be

 

commentaires propulsé par Disqus