Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Le petit Bonhomme vert de Roland Lethem

C’est l’époque rêvée pour aller faire un petit tour auprès des pépiniéristes, des horticulteurs et autres jardiniers de tout poil. Dans leurs serres, ils vous feront découvrir une myriade de fleurs, de plantes d’ici et d’ailleurs, une multiculturalité d’essences et d’espèces différentes, entre plantes grasses et bulbes annuels. Toutes les couleurs envahissent le dessous des vitres, amplifiant le rayonnement du soleil en une chaleur exquise permettant aux quelques curieuses ou acheteuses de porter des tenues gaies, légères et, ma foi, d’une assez belle élégance.

Une jeune femme élancée, au teint clair et rosé, s’approche tendrement de quelque fleur éclose, caresse les feuilles voisines, hume profondément les senteurs suaves et sensuelles d’un bouquet d’une apparente douceur.

S’approchant de quelques cactus, elle entame une mélopée délicieusement épineuse. Chaque aiguille émet à son toucher le son d’une corde de cithare ou d’un bois de xylophone. C’est harmonieux. À un tel point qu’elle ne peut s’empêcher de passer ses doigts agiles sur toutes les piques qui se présentent à elle.

Soudain, elle remarque, un peu à l’écart, une plante succulente à la tige bien raide, au duvet épineux blanc et d’aspect doux. Elle s’agenouille, touche la couche dense de piques musicales.

Du jardin des plantes, passerait-elle à celui des fantasmes ? 

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus