Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Le voyage dans la lune de Georges Méliès

Une résurrection plutôt qu'une restauration

 

Méliès a tourné 520 films entre 1896 et 1912. Ruiné, « cet homme d'affaires distrait », producteur-distributeur de ses propres films, via sa société « Star film », doit vendre, en 1920, la pellicule de ses films. Désespéré, il en brûlera une partie. À sa mort en 1938, la majorité de ses films a disparu. Madeleine Malthête-Meliès, sa petite fille, part à la recherche de ceux qui ont circulé en Europe et retrouve, parmi eux, Voyage dans la lune. Première aventure spatiale avant les deux albums de Tintin sur la lune d'Hergé et le voyage d'Apollo 11, le 20 juillet 1969.

jaquette du dvd le voyage dans la lune

Le voyage dans la lune (1902) est le 267e film de Meliès ! Réalisé comme une super production, en pleine Belle Epoque, le tournage dure quatre mois pour une durée de 14 minutes (très long pour les exploitants de l'époque qui avaient l'habitude de 3 à 9 minutes). Serge Bromberg (au commentaire) et André Lang (à la réalisation) qui nous avaient déjà concocté un coffret intitulé Les premiers pas du cinéma (avec les premiers films des Lumière colorisés au pinceau) nous offrent donc, Un voyage extraordinaire sur Le Voyage dans la lune. Ils élaborent le parcours d'un film redécouvert dans sa version colorisée en 2002 à la Cinémathèque de Catalogne. La version est en piteux état. Lobster films décide de recoloriser la version noir et blanc d'après la version couleur fragmentée et poussiéreuse. Tous les films de Méliès ayant deux versions (une en noir et blanc et une en couleurs), ils cherchent à respecter la façon de travailler de l'époque : un coloriage fait à la main dans un atelier rassemblant plus de cent ouvrières, rue du Bac, à Paris. Il faut conserver, sur un écran numérique, ce travail au pinceau en ayant désormais d'autres moyens techniques.

Le DVD nous offre les deux versions du film dont le duo Bromberg/Lang nous explique le parcours et son destin étonnant. Sorti, le 1er septembre 1902, Le voyage dans la lune triomphe au niveau des spectateurs et les commandes ne cessent d'affluer en France, de la part des forains et même dans la zone anglo-saxonne (Edison l'achète pour le distribuer aux Etats-Unis). Michel Gondry, Jean-Pierre Jeunet, Constantin Costa-Gavras et quelques autres, nous parlent de cet univers magique qu'ils ont exploré comme spectateurs puis comme réalisateurs.

 

Le voyage extraordinaire, Le voyage dans la lune de Georges Méliès, édité en Belgique par O Brother, diffusion Twin Pics.

commentaires propulsé par Disqus