Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Mots-clés : film dessiné
 

Les Amoureuses - Film dessiné

Les Amoureuses, illustration de Gwendoline Clossais

Illustration : Gwendoline Clossais

Au centre d’une piscine, une belle naïade fait la planche, le corps diaphane, les cheveux libres au fil de l’eau, le corps relâché. C’est la période estivale. Des bouts de palmiers donnent le ton, le lieu semble idyllique. Au bord de cette piscine, des ados plaisantent, se charrient, taquinent la maman de la jolie nageuse, s’inquiètent à peine de la présence de sa jeune sœur.

A elles trois, elles forment des générations différentes avec leurs soucis respectifs. Pourtant, l’un d’eux semble commun à ces trois âges : plaire. Mère seule et quadra séduisante, elle est confrontée à l’envie et à la jalousie de son aînée. Quant à Mouchette, surnommée ainsi tendrement par les ados, la plus jeune de la bande, elle observe, grandit peu à peu à sa façon, se veut elle aussi importante aux yeux du garçon qui la regarderait. Mais pour l’adolescente, les choses semblent plus compliquées, coincée entre faire de l’effet et assumer un statut entre deux âges, l’un tendre et l’autre mûr. Aussi, lorsque qu’apparaît l’employé du lieu de plaisance, ses sens s’éveillent proportionnellement aux doutes quant à la place à prendre entre sa petite sœur et sa mère considérées alors comme des rivales. Il lui faut alors faire un pas de plus vers une émancipation qui pourrait lui procurer le bonheur et la confiance recherchés. 

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus