Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
08/09/2011
 

Les Epopées authentiques d’Anne Lévy-Morelle

La réalisatrice belge Anne Lévy-Morelle vient de donner une sorte de label à ses films documentaires. Trois d’entre eux sont aujourd’hui regroupés sous le nom « d’épopée authentiques ». Une association du même nom a vu le jour, attendant les différents projets qui viendront s’inscrire dans cette définition. Cinéart vient d’éditer un coffret avec trois de ces épopées d’Anne Lévy-Morelle, Le Rêve de Gabriel, Sur la pointe du cœur, et Manneken Pis, l’enfant qui pleut.

Les aventures humaines

Qu’est ce qu’une épopée authentique ?  Cinéart, avec l’édition de ce coffret, a décidé de donner la parole à la réalisatrice Anne Lévy-Morelle. Avant de plonger dans les trois univers qu’elle propose, la cinéaste explique, face caméra, sa démarche dans une courte introduction reprise sur les trois DVD. L’épopée authentique est un récit réel qui emporte le spectateur avant de l’informer. C’est une histoire, qui pourrait être la vôtre, décrite et relue par un artiste. Ne serait-ce pas la définition de tout documentaire au vrai sens du mot ?
C’est son premier film, Le rêve de Gabriel qui lui a donné l’impulsion pour construire cette œuvre où chaque partie donnerait  à voir une parcelle d’un monde à la fois réel et réinventé. Gabriel est un homme comme beaucoup d’autres… Il est marié, travaille comme ingénieur dans une usine. Il a fait neuf enfants à son épouse et vit en bon chrétien. Tout aurait pu continuer longtemps comme ça, et même jusqu’au bout. Seulement voilà, Gabriel décide, d’un jour à l’autre, de réinventer sa vie, et par là même celle de tous les siens. Il suffit pour cela qu’un nom tombe dans le creux de son oreille pour que tout bascule : Patagonie. Cela se passe en 1948, le gouvernement Chilien propose alors des terres à ceux qui veulent tenter l’aventure. Alors que sa vie est bien en place, qu’il a déjà 49 ans, Gabriel décide de tenter le tout pour le tout. Il vend ce qu’il possède, et embarque dans cette folle aventure, non seulement femmes et enfants, mais aussi d’autres membres de la famille. Arrivés à Chile Chico, c’est le choc :  « La Cordillère des Andes d’un côté et de l’autre, un lac grand comme une demi-Belgique, aux tempêtes de terrible mémoire, achèvent de séparer presque parfaitement Chile Chico du reste du monde. » Gabriel doit se confronter à une terre vénéneuse. La tête haute, il n’est pourtant pas prêt à abandonner. Cette aventure est contée par la réalisatrice, qui, en brodeuse attentive, tente de tisser les témoignages, les images d’archives et les vues somptueuses de cette terre de feu. Elle questionne elle-même le visage figé de Gabriel, spécule sur ses motivations, laisse planer le mystère de toute une vie. Récit poétique d’une utopie, Le rêve de Gabriel, interroge une époque, une famille, une terre sans apporter de réponses mais en ouvrant tout les possibles de ce que peut être une vie.
Le deuxième film, Sur la pointe du cœur, nous conduit là où la plupart des gens commencent leur vie et beaucoup la terminent : l’hôpital. La voix mélodieuse de Marie Trintignant nous fait traverser les sept portes, physiques autant que symboliques voire métaphysiques.
Enfin, pour la troisième épopée de ce coffret, la réalisatrice pose un regard naïf sur une ville ayant pour emblème un garçonnet qui fait pipi. Comme dans ses films précédents, elle met en scène histoire, mythologies, rencontres pour une investigation rêveuse qui sonde l’âme d’une certaine forme de « belgitude ».


Les Epopées authentiques d’Anne Lévy-Morelle, coffret de 3 DVD édité par Cinéart.

Le Rêve de Gabriel - 83’ - 1997

Scénario : Anne Lévy-Morelle, Images : Rémon Fromont, Son: Jean-Jacques Quinet, Montage: Emmanuelle Dupuis & Gervaise Demeure, Musique: Ivan Georgiev , Producteur: Thierry de Coster
Production: Saga Film, Gaïa Films, RTBF (Télévision Belge), Kladaradatsch!, Centre Bruxellois de l’Audiovisuel, Cinemaker Oy / Avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, du Fonds Eurimages du Conseil de l’Europe et du plan d’action 16/9 de la Communauté européenne.

Sur la pointe du cœur - 87’-2001
Scénario : Anne Lévy-Morelle, Image : Ella van den Hove, Son : Jean-Jacques Quinet, Montage : Ivan Georgiev, Musique : Ivan Georgiev, Producteur : Thierry de Coster
Une coproduction: SOKAN – DUNE – RTBF – ARTE – CBA, avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique et des télédistributeurs wallons, de la Loterie Nationale, la participation du Centre National de la Cinématographie et de la PROCIREP, le soutien de la bourse  » Brouillon d’un rêve  » de la SCAM, de Bruxelles/Brussel 2000, du Fonds du Cinéma de la Ville de Bruxelles, distribué avec l’aide du programme Media de l’Union Européenne.

Manneken Pis, L’enfant qui pleut - 90’ - 2008
Scénario : Anne Lévy-Morelle- Image: Ella van den Hove - Son: Jean-Jacques Quinet - Montage: Marie-Hélène Dozo & Annick Vellut - Musique originale : Lise Nora. Producteur Délégué: Francis de Laveleye - Directrice de production : Isabelle Truc
Une coproduction: 7ia Production – Crescendo Films - Corporation des Epopées Authentiques – Crossroads – Vivi Film – Unité de Programmes ARTE THEMA – Unité de Programmes Documentaires RTBF, produit avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, et des télédistributeurs wallons. Réalisé avec le soutien de la région wallonne PROMIMAGE,
t la participation du Centre National de la Cinématographie, de la PROCIREP et de l’ANGOA – AGICOA, avec l’aide du Fonds Audiovisuel Flamand VAF, la Loterie Nationale, Le Soir, Belgacom, Ethias, Taxshelter.be, Casa Kafka Pictures, ULB, Planète.

commentaires propulsé par Disqus