Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Novembre 2011

Exercice de l'Etat

Abécédaire désordonné (Claude François)

Nicolas Provost : L'Envahisseur

Suzana Amaral

Pulsar en DVD

Sorties DVD

et également

10/11/2011
 

Les films qui nous font

Quel sens donner à une création, aussi belle soit-elle, si elle n'est pas partagée? Quelle pauvreté que de garder les qualités d'une œuvre, jalousement occultées aux regards de tous! Alors, quand l'occasion nous est donnée de lever le voile sur des documents qui rendent heureux pour leur savoir, nous sommes parmi ceux qui désirent leur donner une visibilité maximale. Lorsque l'austérité économique, aujourd'hui imposée, nous conduit à faire des choix, ces derniers traduisent les valeurs idéologiques de base.
Le Festival du documentaire qui teinte le paysage bruxellois depuis près de 30 ans, Filmer à tout Prix, a sauvé son existence. De justesse! Sa raison d'être ne satisfaisait plus tous les détenteurs des deniers publics. Le documentaire est-il une forme mineure du cinéma? La réponse se niche dans chaque film; ceux qui, d'une manière plus ou moins réussie, témoignent de la particularité de l'existence. Les tranches de vie, les réflexions, les doutes, les silences du passé, les secrets, les portraits et les analyses sont des moyens d'alimenter la réflexion des êtres, les soutenir dans leur quête du sens de la vie, traverser le pont qui sépare la rive de l'insouciance à celle de la connaissance. Nous soutenons le documentaire comme art d'expression, et ses festivals comme celui qui ouvre ses portes dès ce vendredi 11 novembre.
La preuve en est la quantité de critiques de films que nous avons voulu publier dans l'espoir de vous donner l'envie de les découvrir.

Dans les supermarchés de la culture, la liste des produits de qualité est longue! Après Filmer à Tout Prix, il y aura le Festival des Libertés, Media 10/10, la rétrospective Boris Lehman à la CINEMATEK, etc. Olivier Gourmet, que nous avons rencontré pour l'Exercice de l'Etat, prétendait que « nous sommes tous responsables de DSK ». Nous avons envie de lui rétorquer que nous sommes au moins responsables de notre curiosité culturelle! 
commentaires propulsé par Disqus