Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Janvier 2005
01/01/2005
 

Les Snuls - coffret

Annoncé depuis quelques mois, le coffret comprenant la saison 1989 à 1993. Animée par Stefan Liberski, Fred Janin, Sergio Honorez, Kriss Debuscher et Nico Fransolet, leur émission iconoclaste a sévi sur Canal + Belgique dans Plus ou moins net que personne n'a oublié.Surtout pas le générique fait d'un travelling avant sur un monceau de frites, de chopes de bière qui s'entrechoquent, d'un atomium miniature et d'un chicon volant, suivi de la présentation de l'émission par une présentatrice/présentateur aussi bredouillant l'un que l'autre.

Qu'est-ce qu'un SNUL, me direz-vous ? D'après les Snuls herself, il s'agit d'un simple d'esprit, un innocent qui regarde la vie avec une bonne volonté désarmante.

De chaque semaine de 20' de Plus ou moins net et de ses rubriques récurrentes, on retiendra parmi elles, la séquence sur les pots de vins chez les fonctionnaires : « Des pots de vins ? Oui cela existe, mais jamais nous ne cédons » et le fonctionnaire de sortir des dossiers bourrés de vins de grands crus mais, rassurez-vous les bouteilles ne sont point débouchées.  Prendre les choses au pied de la lettre ou faire des pastiches tel semble être le style des Snuls.Les références sont multiples, de la télé à Maurice Béjart, devenue tête de turc des Snuls mais aussi et surtout au cinéma.On a droit à quelques bandes annonces pastichant les grands films et aussi, à « Santa Belgica » qui se sert de la trame des télénovellas brésiliennes tant dans les intrigues et dans l'interprétation qu'offre nos lascars, que dans sa présentation par un producteur de pralines qui pète les plombs (on n'en dira pas plus sur les effets des pralines au chocolat !)

Le troisième disque intitulé cinéma belge comprend les bandes annonces, les réclames, les avant-programmes et le grand film.Retenons la chouette parodie d'Elephant Man de David Lynch, en noir et blanc, of course.Et surtout le grand film intitulé, retenez votre souffle : C'est arrivé près du grand paysage de chez Toto-le-héros, 22 quai du maître de musique. Ça commence par un interminable pano suivi d'une mise en abyme du scénariste devant sa machine à écrire, les comédiens répétant le texte et la scène jouée par les terreux.La scène de la commission de lecture de la Cucuf ravira bien des réalisateurs ou scénaristes recalés. « où est mon scénario ? ». Il est dans la pile. Je voudrais vous parler d'une idée que je n'ai pas matérialisée de peu que l'on ne me la vole - Si je piquais toutes les idées originales contenues dans les scénarios je serais Arthur Spielberg.

Vous trouverez une séquence de Benoît Poelvoorde et -ce n'est pas vrai - si-- une parodie en noir et blanc de Maurice Béjart !

Les Snuls, coffret de trois disques en DVD, édité par Boomerang Pictures

commentaires propulsé par Disqus