Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
juillet-août 2008

Editorial

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Evénements

Hommage

Publication

Tournage

03/07/2008
Mots-clés : film de fin d', études,
 

Les Veuves ne meurent plus, d’Aïcha El Hammar

 

Les Veuves ne meurent plus d'Aïcha EL Hammar“Je me bats pour que chaque femme ayant perdu son mari ne subisse pas le même sort que moi”. Voilà la mission que s’est imposée Sidonie Zongo, femme burkinabée digne et forte, plus forte que la plupart de ses compatriotes, étouffées par une société machiste et traditionaliste, où la femme est considérée comme la propriété de son mari, et la veuve, logiquement, comme une moins que rien, une sans-droit. Voilà ce dont la réalisatrice a voulu témoigner, en filmant Sidonie chez elle ou dans les bureaux de son association, et en interviewant quelques-unes de ses protégées. Malheureusement, on constate encore une fois que l’enfer est pavé de bonnes intentions.
Car si les faits en eux-mêmes sont poignants, El Hammar ne trouve jamais le chemin de l’émotion, et encore moins de l’identification. 
Consistant en un saucissonnage d’entretiens, l’objet aurait plus sa place dans une école de journalisme que dans une école de cinéma. Alors, le spectateur reçoit de l’information, et reste passif, s’ennuie comme devant les enfants qui meurent de faim au J.T. Pourtant, le documentaire est un formidable outil d’expression, tant intellectuel que plastique (idéalement on espère que l’un serve l’autre et vice-versa, mais n’en demandons pas trop), qui peut dépasser l’enquête et l’information. Si l’on peut deviner la réalisatrice très impliquée dans son sujet, au point d’aller tourner au Burkina Faso, il n’en reste pas de trace dans ce film presque stérile. Reste à saluer le combat de Sidonie, comme mille autres chemins de croix quotidiens que l’on ne peut qu’approuver sans savoir tous les soutenir.

 

Film de fin d’études (réalisation) IAD 2008

Les Veuves ne meurent plus, d’Aïcha El Hammar (documentaire, 14 min)

commentaires propulsé par Disqus