Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/01/1997
 

Libertarias, de Vicente Arande

Liberté couleur de femme

Le dernier film de Vicente Arande est intitulé Libertarias en hommage à - et en mémoire des - luttes libératrices des femmes en 1936. La distribution fait donc la part belle aux femmes, avec Ana Belen, Victoria Abril et Adriana Gil dans les rôles principaux. Fresque historique crédible et superbement mise en scène sur fond de guerre civile, le film nous entraîne dans une petite ville près de Barcelone où une jeune soeur trouve refuge chez des prostituées pendant le saccage de son couvent par les colonnes de Durutti. Parfaite ingénue, Maria se rapprochera de ses nouvelles compagnes et plus particulièrement de la chef du commando de féministes, les libertarias, un groupe de femmes qui projettent la libération de toutes les prostituées du pays...
Les péripéties ne manqueront pas et on ne s'ennuie pas un instant, le scénario passant sans cesse de l'amitié à l'humour, des scènes de combats aux scènes les plus chaudes. Un terrain idéal pour une comédienne comme Victoria Abril, sulfureuse à souhait dans le rôle de Charro, la prostituée de choc qui guidera Maria vers sa totale renaissance. On en redemanderait, tant les machos et autres crétins faisant légion en cette Espagne pré-franquiste en prennent pour leur grade.
Sur fond de discours révolutionnaire et de combats des brigadistes, ces femmes hautes en couleurs tiennent fièrement tête aux hommes et ne manquent pas une occasion de mettre en pratique leurs idées les plus novatrices. Leur aventure est celle d'un idéal pour lequel elles préfèrent mourir debout plutôt que de mourir à genoux, l'anarchisme.
Cette co-production a été menée à bonne fin grâce à un montage financier entre la Belgique, l'Italie et l'Espagne, structure de production qui sera reprise pour le prochain long métrage de Robbe de Hert, La Guerre du Baston.

commentaires propulsé par Disqus