Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Liège Web Fest: deuxième édition

Vivre avec son temps

Après une première édition plus que concluante, l'équipe du Liège Web Fest a réitéré l'expérience le vendredi 10 octobre 2014, à la Cité Miroir à Liège. Au programme : des rencontres professionnelles l'après-midi et des projections de web-séries et d'œuvres transmédias, belges et internationales, en soirée. Faire découvrir au grand public des œuvres destinées aux nouveaux médias ainsi que les nouvelles écritures qui en découlent, tel est l'objectif de Marine Haverland, Jeff Bertemes et Julien Hockers, les initiateurs de ce projet audacieux. 

Affiche de Liège Web Fest: deuxième éditionAprès une longue soirée de projections - difficile de reprendre son souffle pendant la présentation des quinze projets sélectionnés - le public en a pris plein les yeux. Impossible de s'ennuyer… Du didactique au divertissement, du Brésil à l'Espagne en passant par la Belgique, du manifeste politique au guide de voyage : tout était permis ce soir-là à la Cité Miroir. C'est bel et bien dans cet hétéroclisme que réside l'intérêt de ces nouvelles productions.

Petit coup de projecteur sur Synaps de Yaël André, récompensée par le prix Voix de femmes. Comment devenir un réalisateur de found footage en quelques clics ? C'est désormais un jeu d'enfants. Pour la petite histoire, Yaël a fait le tour des marchés aux puces et des vide-greniers pour entasser, accumuler, déborder de bobines de films Super 8 en tout genre : films de famille, de vacances, de voyages. Après un premier film, inclassable, réalisé l'année dernière, Quand je serai dictateur, elle utilise la matière restante pour Synaps, un web-documentaire.
(1) L'objectif ? Se promener d'un souvenir à l'autre, en choisir un par-ci par-là, les assembler, ajouter un fond sonore et partager ce souvenir récemment constitué. Il s'agit donc de recomposer les souvenirs d'un cerveau. D'une mémoire individuelle, on passe à une œuvre collective cérébrale et poétique. L'habillage de Synaps est séduisant à souhait, sans parler des petits films en Super 8, impalpables, flous, imprécis, tremblotants, qui plongent l'internaute dans un ailleurs lointain mais tellement familier.

D'autres projets, plus didactiques, méritent d'être épinglés comme # Salauds de pauvres de Patrick Séverin et Michael de Plaen, qui a reçu le prix de la meilleure œuvre transmédia belge, le prix KissKissBankBank et le prix du public. Cette œuvre parle de ceux qu'on ne voudrait plus voir, ou de ceux qu'on ne voit déjà plus : les mendiants de Bruxelles. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Que gagnent-ils ? Toutes les questions qui tournent dans nos têtes lorsqu’on marche dans la rue, des questions auxquelles on n'a jamais vraiment pu répondre. L'idée étant de déconstruire nos idées préconçues et d'humaniser ceux qui sont souvent considérés comme des fantômes effrayants et irritants.

Un peu de légèreté avec la web-série Spaniards in London, réalisée par Javier Moreno Caballero et récompensée du prix de la meilleure web-série internationale. Maria, Carmen et Tony fuient la crise espagnole et débarquent pleins d'espoir à Londres chez leur ami espagnol Fran. Une halte temporaire qui ne réjouit pas Matt, le coloc anglais de Fran. Choc des cultures : entre le soleil et la grisaille, entre Shakespeare et le flamenco, il y a un gouffre. Et pourtant...
Bref, encore une belle réussite pour les trois jeunes organisateurs du Liège Web Fest. Pléthore de projets, vaste catalogue de thèmes, explosion de formes, un paquet d'envie et d'audace. Inutile de se voiler la face : la création sur le web fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Les modes de diffusion de l'audiovisuel étant en pleine mutation, il est temps de s'adapter. Certains y parviennent à merveille, d'autres plus ou moins bien. Quoiqu'il en soit, n'hésitez pas, créateurs de demain, à faire travailler vos méninges d'ici l'année prochaine : les places sont à prendre…


(1) Web documentaire réalisé avec Morituri, Pan ! et Arte avec l'aide du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Centre national du Cinéma et de l'image animée.

http://liegewebfest.be/

commentaires propulsé par Disqus