Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/03/2000
Mots-clés : portrait,
 

Luc Boland

Luc BolandEnfant, c'est un touche à tout. Luc Boland construit des maquettes, organise des spectacles "son et lumière", dessine 32 planches de bandes dessinées, écrit des poèmes.

A 19 ans, un ami lui conseille de faire du cinéma. Il passe l'examen d'entrée de l'IAD et le rate. Il profite de cette année sabbatique à Louvain-La-Neuve pour découvrir les grands classiques du cinéma. L'année suivante, admis à l'IAD en section RTV, il  reste deux ans, le temps d'atterrir à Dream Factory où Jean-Pierre Berckmans réalise des clips qui font le bonheur des maisons de disques et des premières chaînes thématiques.

Devenu assistant de J.-P. Berckmans, il passe à la pub et y reste six ans tout en développant le projet d'un film se passant dans la Maison de la B.D. et qui n'aboutit pas, faute d'argent.

En 1995, il auto-produit et réalise le court métrage A la folie, et met en chantier Une Sirène dans la nuit, un scénario dont la première version avait vu le jour en 1986 et qu'il réécrit avec l'aide de Luc Jabon. Co-produit avec Banana films, ce téléfilm interprété par Roland Magdane fait un carton tant en Belgique qu'en France.

Actuellement, Luc Boland écrit un scénario de long métrage, une histoire d'amour où tout est vrai, sans l'être.

 

commentaires propulsé par Disqus