Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/06/2000
Mots-clés : rencontre,
 

Marcel Dossogne

Lors d'une matinée classique, à Huy, Marcel Dossogne ébloui par la performance de Michel Auclair dans le rôle de Pyrrhus (Andromaque de Racine) décide de devenir comédien. Jean-Marie Degesves, un condisciple d'Athénée (le futur réalisateur du Sel sur la peau) lui fait jouer Machu dans La Grammaire de Labiche. Après avoir suivi des cours d'interprétation à l'INSAS, il se produit sur scène dans de nombreuses pièces de théâtre notamment dans Les trois soeurs d'Anton Tchekov sous la direction d'Otomar Krejca.
En 1975, il interprète Claparon dans César Biroteau, un téléfilm d'André Michel et se consacre davantage au cinéma. " Un art où, nous confie-t-il, un personnage est plus finement intériorisé qu'au théâtre. Au cinéma le premier public est l'équipe de tournage, un public très pointu puisque les techniciens sont également acteurs du film ". On le découvre dans Hey Stranger de Peter Wooditch. En 1998, on retrouve Marcel Dossogne dans les quatrième et cinquième épisodes du Destin des Steenfort réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe, puis, dans Juste une question d'amour de Christian Faure et dans Fugue de Marion Sarraute où il joue avec jubilation le rôle d'une crapule.
Cette année, il a tourné en Tchéquie, Sans Famille d'après le roman d'Hector Malot. Un téléfilm réalisé par J-D. Verhaeghe, dans lequel il incarne le personnage de Charles Fontane. Contacté par Jean-Marie Buchet pour interpréter Jules dans Horrible, il accepte le rôle parce que c'est l'un des plus beaux scénarios qu'il ait lu. A la rentrée on le retrouvera dans la série télévisée, Avocats et associés, une série de France 2, programmée avant Bouillon de culture !

Retrouvez également le billet de tournage de Horrible dans ce webzine.

commentaires propulsé par Disqus