Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/08/2000
Mots-clés : critique de cinéma,
 

Militons ! de Nicolas Simon

Pouvoir encore dire : NON !
Militons !, le film tract de Nicolas Simon flashe d'entrée par une série de plans de manifestations filmées en images solarisées du plus bel effet psychédélique. Loin de se caractériser par de simples fantaisies technologiques, ce pamphlet cinématographique politique et social nous offre le portrait de nombreux citoyens épris, sinon de changer notre monde, en tout cas d'en exprimer la volonté et de (se) manifester pour une société nouvelle. Un système basé sur l'individu, plus axée sur l'égalité et la solidarité vraie entre les gens. Souvent traité, le sujet de l'engagement politique et de leurs indispensables militants, ce film, plus que d'autres, prend la parole en la donnant principalement à deux (anciens, mais toujours virulents) combattants pour une vie meilleure, plus riche et où l'inégalité, les dictats et la pauvreté seraient les seuls exclus.
Plus que de nous rafraîchir les esprits en nous montrant que dans cette période de résolution et de soumission fatale aux dogmes du capitalisme et soi-disant mondialisme, la sincérité vivifiante et toujours pertinente des intervenants, entrecoupée de scènes de manifestations font plaisir à voir et à (ré)entendre. Centré et tourné avec beaucoup de soin pour un sujet habituellement traité sous forme de reportage autour de la politique inique des centres pour réfugiés demandeurs d'asile, le film concentre en 13'40'' le sens et la nécessité d'un combat militant d'aujourd'hui.
De plus, le réalisateur est parvenu à filmer un interview (en sachant combien il est difficile pour un jeune cinéaste d'obtenir ne fut-ce qu'un commentaire officiel hors " conférence de presse ") d'un attaché du cabinet ministériel, membre de la " task force immigration ". Mis en regard, les propos des uns et des autres, laissent naître un sourire légèrement comisuré sur le visage du spectateur. Le tout, sujet et forme, agrémenté et renforcé par la musique et les textes du groupe La Voix de Garennes, groupe féminin " a capella ", encore et toujours de tous les combats de revendications et ce, depuis plusieurs années.
Anecdote : dans la ligne franche du film, une note de remerciements au générique pour Bill Gates et la fiabilité de Windows NT©.

commentaires propulsé par Disqus