Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Mots-clés : film dessiné
 

Nelson de Juliette Klinke & Thomas Xhignesse

Neslon , illustration de Gwendoline Clossais
Illustration Gwendoline Clossais

C’est la pleine campagne. Il fait froid. Tandis qu’un gamin revient en remontant sa braguette, son copain s’arrange les cheveux en se servant du rétroviseur d’une mobylette. Il semble assez sûr de ses capacités à « faire jouir ». S’ensuit une discussion sur l’importance de se masturber avant un rapport sexuel au risque de se retrouver gros Jean comme devant. Cela sent le parcours initiatique en préparation. Comme souvent, il y a le connaisseur plutôt fanfaron, la jouant presque blasé et prof en tout. Mais, il n’échappe pas à la règle qui veut que lorsqu’on en étale beaucoup, on se perd en conjonctures, en grandes paroles sans beaucoup d’effets. Il est vain de se prendre pour plus malin et de terminer avec une étiquette de branleur.

Nos deux compères se retrouvent donc face à leur projet et doivent faire un choix bien délicat : boire le jus d’orange qu'on leur propose, ou pas. Ça part d’un détail mais il est le symbole même du fantasme que ce sont fait les gamins, probablement influencés par l’expérience d’un grand frère ou d’un ami plus âgé. Les prostituées sont vénales jusqu’au bout des ongles et du jus d’orange.

Le second choix est censé secouer leur air de chiens battus. Il s’agit maintenant de choisir parmi les deux femmes celle avec qui passer ce moment tant attendu. Il était même probablement prémédité depuis des semaines pour pouvoir mettre l’argent nécessaire de côté. Le silence gêné trahit leur toute première expérience et le défi qu’ils se sont mis sur le dos. Mais en vaudra-t-il vraiment la peine ?

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus