Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/05/2005
 

Oh la la ! de Céline Novel

Oh la la !

Le premier film de Céline Novel est un court métrage tourné en noir et blanc, à la syntaxe s’articulant en  plans fixes (des raccords dans l’axe plutôt que des travellings). 

Oh la la !Comme beaucoup de films au comique doux-amer, Oh la la ! fait preuve d’une inventivité reposant souvent sur l’absurde d’une situation. Quatorze minutes au rythme des gestes de la préparation d’une fête et son déroulement inattendu. reposant de manière récurrente sur le non-dit. Marguerite prépare une fête pour donner du lustre à son anniversaire, invite des amis à Belle-Isle, une petite île bretonne. En vain ! Car ces derniers ratent le dernier bateau reliant l’île à la côte. Ayant terminé ses préparatifs, elle reçoit le premier et seul invité qui se pointe : Pierric, un insulaire. Il faut donc s’adapter, on mange, on boit, on danse dans la belle nuit de l’été. Las, Marguerite, en ouvrant une bouteille de vin est d’une telle maladresse qu’elle manque d’un coup de coude digne de Jet Li de casser le nez de Pierric.

Oh la la est un film qui revient au style léger et vivant, à cette grâce qui est devenu la marque de fabrique de la Nouvelle Vague. Les courts métrages de Truffaut, Godard ou Rohmer voir ce cinéma si peu diffusé (hélas trois fois hélas !) que sont les films de Jacques Rozier (Adieu Philippine ou Du côté d’Orouet). Bref, Oh la la c’est un bref bonheur de pur plaisir cinématographique en compagnie d’une réalisatrice qui maîtrise parfaitement le tempo de son film et a donc bien compris que le cinéma c’est du temps.

commentaires propulsé par Disqus